Home » Non classé » Qu’avez vous fait de notre Equipe Nationale?

Qu’avez vous fait de notre Equipe Nationale?

Le handball algérien vit une crise depuis plusieurs années, qui a mené tout droit au fiasco de Doha, pour les différentes raisons que nous avons évoqué sur ce même site, et le même constat a été établi par quelques observateurs et aussi supporters, sans oublier la lassitude à répéter la même chose, en ce qui concerne l’absence de formation, l’absence de recyclage et stages pour les entraineurs, pour les arbitres, le manque d’infrastructure, l’absence d’une politique émanant de la DTN à long terme etc… et cerise sur le gateau…pas de sélectionneurs pour les EN masculines et féminines…

Mais le pire dans ce drame, c’est que rien n’a été mis en place pour rectifier le tir, aucune stratégie, aucune ligne de conduite établie pour se remettre dans les bons rails, pendant que le monde du handball se dédouane et jete la responsabilité sur X et Y pour ce fiasco, nos deux concurrents direct pour la CAN restait en alerte pour préparer le rendez vous du Caire de Janvier 2016.

La Tunisie a mis fin aux foncions de Hassanhafendic, pour faire signer Sylvain Nouet, ancien entraineur adjoint de Claude Onesta en équipe de France, et l’Egypte disputait des matchs amicaux…

L’EN n’a pas été regroupée depuis Janvier 2016, et si ce n’est quelques feu de paille, comme celui du Croate, Slavko Goluza, qui avait déposé sa candidature, et la piste très avancée de Salah Bouchekriou pour reprendre les Verts, rien de concret pour succéder à Reda Zeguelli.

Dés le mois de Mai, on pensait que Bouchekriou allait revenir, mais le temps a coulé, pour ne plus savoir pourquoi rien ne se faisait, toujours est il que lors de la finale de la super coupe, Bouchekriou a officiellement déclaré qu’il ne reviendrait pas à la tête de l’équipe nationale, car en 5 mois, il est tout simplement impossible de travailler.

Décision logique, mais la question que l’on se pose, est de savoir pourquoi la FAHB a laissé ce poste vacant depuis Janvier 2015, mais aussi depuis le mois de Mai?

images

Sans oublier la non participation aux Jeux Africains, qui sont en cours au Congo, sans nos équipes filles et garçons, un manque à gagner dans cette misère de préparation inexistante à 5 mois de a CAN en Egypte.

La dernière fois que l’EN était restée sans entraineur, remonte à 2009, où après le mondial en Croatie, Bouchekriou avait pris la relève de Kamel Akkeb 5 mois après, en débutant avec les jeux méditerranéens Pescara.

IMG_0608-copie-660x330

Sans oublier la sélection féminine, qui est l’arrêt depuis Janvier 2014, soit 1 an et 7 mois, quelles sont les raisons? Quelles sont les excuses de cette mise à l’arrêt alors que le championnat existe, que l’ossature de l’EN est dans notre championnat, partagée entre El Biar et le GSP? Sans oublier les autres clubs et les joueuses évoluant à l’étranger…

Le prochain sélectionneur aura une mission des plus difficile, bien pire que la mission qui avait été confié à Reda Zeguilli 3 mois avant la CAN de 2014 à Alger, car si un groupe était déjà en place, et que l’ancien sélectionneur a pu s’appuyer sur des anciens comme Boudrali Hichem et Tahar Labane, ce groupe en place depuis 2009 est arrivée à maturité et a su gagner la CAN à domicile, mais aujourd’hui, entre l’humiliation du Mondial 2015 sur tous les plans, la baisse de motivation, les différentes querelles de clans (qui ont toujours été là, chacun se bat pour son interet ou ramasser quelques miettes), l’indifférence et l’absence d’initiative prise en direction de notre EN aura du mal à faire convaincre les joueurs d’adhérer à un pseudo projet qui n’en est pas un et qui n’en sera pas un, et pour un sélectionneur…on trouvera bien une personne qui pourra profiter de l’occasion d’affuter son CV avec la mention de « sélectionneur nationale Algérien CAN 2016″…ca sera le seul gagnant…à moins que la FAHB décide dans l’urgence de proposer encore une fois à un entraineur de club, comme Zeguelli qui a l’ossature des joueurs sous sa coupe, de refaire le coup de 2014…

Avec quels joueurs, qui restera parmi ceux présent au Qatar? Qui sera encore motivé? Qui voudra prendre le risque d’aller participer à une CAN où même obtenir la 3ème place sera quasi mission impossible…
Toutes les solutions sont envisageable dans ce triste feuilleton qui n’est pas prêt de voir le bout du tunnel…

On ne peut que remercier l’IHF qui était intervenu pour « aider le hanabdall » algérien en 2013 quand via ses relais à Alger, tout avait été fait pour faire destituer Mohamed Aziz Derouaz, élu légitimement président de la FAHB…on paye aujourd’hui cela, avec une crise du handball entamée bien avant…

Djaffar M. DZhand.net

Check Also

Mondial U- 19 : Les Verts se préparent à Alger

En toute logique, l’attention est portée vers les U-21 qui seront engagés dés le 18 …