Home » Compétitions internationales » Mondial U-21 : La France en lice pour conserver son titre

Mondial U-21 : La France en lice pour conserver son titre

Depuis près de 20 ans, le Handball Français domine la planète chez les A, mais pour les jeunes, les podium et titres sont arrivés plus tard « La FFHB a pour but de former les jeunes joueurs afin qu’ils soient prêt pour les A, les titres n’étaient pas la priorité chez les jeunes catégories, mais depuis quelques temps, le podium ou l’Or est devenu un but à atteindre, surtout chez les garcons« , nous explique le chef de la délégation française, Philippe Bouthemy.

Programme à la Salle Harcha, entrée gratuite

12h30 : Macédoine – Russie
15h00 : Match de classement Tunisie – Hongrie
18h : 1/2 France – Danemark
20h45 : 1/2 Allemagne – Espagne

L’équipe de France, championne du monde en titre est à un match de la finale pour tenter de conserver son trophée, le Danemark se présente sur sa route pour elle aussi tenter d’aller jouer une 9eme finale en Junior, après les sacres en 1997 et 1999 ! En 2015 au Brésil, les Français avaient battu les Danois en finale 26 à 24 ! C’est dire si ce match aura des airs des revanche pour les Européens du Nord. La bande à Melvyn Ridharson (le fils de Djakson), accompagné par les Mocquais, Ferrandier, Julien Meyer, Pelchmalbec, Dika Mem, Lenne et toute la fine restent les favoris d’après les observateurs.

Malgré la victoire en match de poule des « Bleuets » 30-22 à la Coupole du Complexe Olympique Mohamed Boudiaf (5 Juillet), la France s’attend à une rencontre bien différente et compliquée, « C’est une équipe qui a beaucoup de percussion en attaque, ils ont un très bon gardien, un excellent arrière gauche, en plus défensivement ils sont capable de nous proposer des problèmes car ils peuvent alterner sur 3 schémas différents, et en plus ils ont des ailiers qui se projettent très vite vers l’avant, après c’est sur que c’est une équipe qu’on ai habitué à rencontrer, on a fait un tournoi avec eux à la Toussaint, on les souvent rencontres à chaque compétition, comme ce fut le cas en poule ici à Alger (A la Coupole, victoire Française ), mais c’est sur qu’on les craint comme eux nous craignent« , nous explique Marc Ferrand, le responsable de la vidéo des U-21 de l’équipe de France, « On filme nous même, on ne récupère pas les images de la TV, on utilise ensuite un logiciel qui permet de séquencer les matchs et ensuite l’entraineur vient chercher en fonction des besoins les analyses nécessaires, il y aussi des séquences qui sont faites pour les gardiens sur les tireurs adverses, les joueurs aussi viennent récupérer les matchs pour analyser les adversaires« , c’est ainsi que fonctionne les fédérations qui ont de l’ambition, et qui sont bien soutenues par leur Etat, « Même dans les autres catégories, la Fédération Française de Handball a le même protocole, avec le travail vidéo qui accompagne le staff technique, qui permet aussi d’avoir des résultats grâce à l’analyse sur les adversaires, ceux que l’on connait après un tirage au sort, mais on anticipe également sur les prochains, le jeu de notre équipe est aussi analyser à travers nos vidéos »

« C’est une équipe qui a beaucoup de percussion en attaque, ils ont un très bon gardien, un excellent arrière gauche, en plus défensivement ils sont capable de nous proposer des problèmes car ils peuvent alterner sur 3 schémas différents, et en plus ils ont des ailiers qui se projettent très vite vers l’avant, après c’est sur que c’est une équipe qu’on ai habitué à rencontrer, on a fait un tournoi avec eux à la Toussaint, on les souvent rencontres à chaque compétition, comme ce fut le cas en poule ici à Alger (A la Coupole, victoire Française ), mais c’est sur qu’on les craint comme eux nous craignent »

« On filme nous même, on ne récupère pas les images de la TV, on utilise ensuite un logiciel qui permet de séquencer les matchs et ensuite l’entraineur vient chercher en fonction des besoins les analyses nécessaires, il y aussi des séquences qui sont faites pour les gardiens sur les tireurs adverses, les joueurs aussi viennent récupérer les matchs pour analyser les adversaires« , c’est ainsi que fonctionne les fédérations qui ont de l’ambition, et qui sont bien soutenues par leur Etat, « Même dans les autres catégories, la Fédération Française de Handball a le même protocole, avec le travail vidéo qui accompagne le staff technique, qui permet aussi d’avoir des résultats grâce à l’analyse sur les adversaires, ceux que l’on connait après un tirage au sort, mais on anticipe également sur les prochains, le jeu de notre équipe est aussi analyser à travers nos vidéos »

Le chef de la délégation français, en place depuis 10 ans avec les U-21 a une longue expérience en la matière, Philippe Bouthémy revient sur le séjour à Alger, « Même si nous restons cloîtrés pour ce tournoi où nous avons un objectif bien précis, Nous sommes dans de bonne condition de séjour dans un beau centre, on y mange bien, les gens sont disponible pour nous, que ce soit pour les soucis de dernière minute à régler, pour les salles, pour se déplacer, on peut se rendre où l’on veut à n’importe quel moment grâce à la disponibilité des responsables, et le fait, pour nous, d’être dans un pays francophone, nous aide d’avantage pour quoi que ce soit » et concernant le groupe de joueur « J’ai connu plusieurs générations d’athlète depuis 10 ans, avec une relation assez spéciale, même quand les joueurs quittent les U-21, je suis mené à les recroiser plus tard dans les salles ils ont toujours l’esprit « fédé« , ce sont certes des adultes, professionnels, mais ils sont toujours des « enfants », ils ont 20 ans, et c’est un plaisir de pouvoir être avec eux dans les différents tournois.

« J’ai connu plusieurs générations d’athlète depuis 10 ans, avec une relation assez spéciale, même quand les joueurs quittent les U-21, je suis mené à les recroiser plus tard dans les salles ils ont toujours l’esprit « fédé », ce sont certes des adultes, professionnels, mais ils sont toujours des « enfants », ils ont 20 ans, et c’est un plaisir de pouvoir être avec eux dans les différents tournois, et la FFHB a pour but de former les jeunes joueurs afin qu’ils soient prêt pour les A, les titres n’étaient pas la priorité chez les jeunes catégories, mais depuis quelques temps, le podium ou l’Or est devenu un but à atteindre, surtout chez les garcons » conclu Philippe Bouthémy.

Cette équipe de France a découvert la Salle Harcha lors de son 1/4 face à la Macédoine « La Coupole est une très belle Salle, mais on a prévenu nos joueurs, que c’est en arrivant à Harcha qu’on allait enter dans le coeur du Mondial, car c’est ici que tout se passe », disait l’entraineur Johan Dellatre « On aurait aimer jouer face à l’Algérie ici, devant son public et l’ambiance, mais dommage pour nous et les Algériens qui n’ont fait un bon mondial à domicile, on aurait pu faire une belle fête du handball en 1/4 » poursuit Johan Delattre, le Capitaine des « Bleuets » Lucas Ferrandier aurait aimé jouer face à l’Algérie « J’ai joué en club cette année avec Mohamed Mokrani m’avait prévenu que si on jouait à la Salle Harcha face aux Algériens, il allait y avoir une ambiance de folie, il a vécu la CAN 2014 ici même, c’est une belle Salle qui a une grande Histoire, on est content d’y jouer »

L’autre 1/2 final opposera l’Allemagne à l’Espagne, deux écoles du handball européen, et les Allemands espèrent bien regagner le titre en U-21 comme en 2009 et 2011, après une troisième place en 2015 au Brésil, il faudra passer l’obstacle ibérique, lors d’une rencontre qui s’annonce équilibrée, Pour l’entraineur adjoint de l’Allemagne, Wudke Erich « On devra faire attention à l’Espagne, qui joue une très bonne défense 5-1, avec beaucoup de mobilité, ils sentent les coups venir, et en attaque, il y a une très bonne circulation du ballon, nous sommes habitués à jouer cette équipe, en 6 matchs cette année, 3 victoire pour chaque pays, j’espère qu’on aura le « 4-3″ ce Samedi », avec un sourire qui lui colle au visage, le sympathique adjoint rajoute pour sa formation « Nous avons un très bon groupe,pas de stars, et personne ne cherche à jouer pour marquer son but, c’est le collectif qui prime, nous avons des gabarits plus grands que les Espagnols, et nous allons encore essayer d’être fort en défense, après avoir fait un début de tournoi difficile face à la Hongrie, pour ensuite monter en puissance ».

Pour l’organisation, l’IHF, à travers son vice-président, Miguel Rocas s’est dis « satisfait » du tournoi, avec une bonne organisation, et pour les Experts de l’IHF, à l’instar de Mr Milan, il y’avait de l’appréhension, « Je dois être honnête, Nous avons eu beaucoup de challenge en arrivant à Alger, mais heureusement que nous avons pu faire de ce mondial une belle fête, surtout ici à la Salle Harcha, on a l’habitude de voir du monde et un engouement pour le Mondial des Seniors, mais jamais pour les Jeunes, c’est une bonne chose pour notre discipline« , et quand on lui demande si l’IHF est prête à revenir en Algérie pour un tournoi, « plusieurs pays veulent organiser ce genre de tournoi, donc, on ne revient jamais tout de suite dans le même pays, par contre, si la fédération Algérienne de Handball en collaboration avec l’Etat Algérien sont prêt à relever d’autres défis de ce genre avec une bonne organisation, pourquoi pas »

Quoi qu’il en soit, il faut faire le bilan du positif et du négatif, faire le point de tout ce qui n’a pas marché pour améliorer l’organisation, penser à chaque détails, pour enfin, à long terme, avoir cette culture de « l’organisation ».

Les délégations étrangères et supporteurs présents (étrangers venus en tant que supporteur pour accompagner leurs proches qui jouent ou bien ceux qui résident en Algérie) restaient globalement satisfait de leur présence chez nous quand nous discutions avec eux.

Photos IHF

Djaffar Meddour, DZhand.net

Check Also

Mondial U-21 : l’Algérie 14eme et réception faite par le MJS

C’est donc à la 14eme place que l’Algérie termine son mondial, après sa défaite 21-20 …