Home » Handball international » Mondial 2015 : Ouverture avec Qatar – Brésil à 18h30

Mondial 2015 : Ouverture avec Qatar – Brésil à 18h30

Le match d’ouverture de 24eme championnat du Monde de handball débutera à 16h30 heure algérienne (18h30 locale) à la Lusail Sports Arena, qui peut contenir 15 000 spectateurs.

Dans un pays de 2 millions d’habitants, où les travailleurs étrangers sont plus nombreux que les autochtones, le sport n’attire pas les foules, et l’engouement pour le handball est inexistant, les matchs où joueront des pays comme l’Algérie, la Tunisie et l’Egypte, avec une petite communauté présente, et à moindre degré l’Iran, connaîtront probablement un sucés en tribune, pour les autres matchs, même pour les meilleurs équipes du monde, rien ne garantie que les salles soient ne serait qu’à moitié pleine (de tradition, hormis le pays hôte, le Mondial n’attire pas les foules au premier tour).

Pour le Qatar, on imagine mal l’Arena toute magnifique, se remplir…sauf avec invitations ou fortes réductions des prix…on notera aussi que l’Australie s’est vue honteusement disqualifiée, en raison de la « non reconnaissance de la confédération Océanique » par l’IHF…cela a permis à l’Allemagne de participer au Mondial…après avoir été éliminée sur le terrain par la Pologne…

Un autre rebondissement aussi, avec les Emirats et le Bahrein, qui ont demandé à retirer leur équipes…malgré une demande d’annulation de retrait… une aubaine pour l’IHF… qui se voyait « menacée » par la fédération islandaise, qui réclamait la place de l’Allemagne en tant que repêchée…il n’en fallait pas plus pour la fédération internationale, qui a pris acte de la demande de retrait des pays du moyen-orient…et inviter l’Islande…qui se retrouve à la place des Emirats dans le groupe C avec l’Algérie ! Le Bahrein a été remplacé par l’Arabie Saoudite

Pour la deuxième édition organisé sur le continent asiatique, après le Mondial de Kumamoto en 1997 au Japon, la fédération qatarie de handball a mis tous les moyens pour réussir son tournoi, aussi bien sur le terrain, que sur les conditions de séjour, et infrastructures.

Cette année 10 journalistes par pays ont été invités, même plus pour d’autres pays, ce qui va permettre une couverture quasi parfaite pour les supporters.

C’est avec un sélectionneur de grande envergure que le Qatar va disputer ce Mondial 2015, sous la conduite de Valero Riveira, champion du monde avec l’Espagne en 2013.
Depuis, Valero Riveira a réussi à construire un groupe solide, composé de joueurs naturalisés, comme le Français Bertrand Roiné, le Cubain Rafael Da Costa, l’Espagnol Borja Vidal Ferandez le pivot de 2m6, qui a la particularité d’être un ancien basketteur deux gardiens de haut niveau aussi, avec Le Monténégrin Stojanovic Goran et le Serbe Daniel Saric qui évolue au FC Barcelone, mais également quelques Tunisiens et Egyptiens.

Le dernier naturalisé, c’est un autre Monténégrin, qui évolue à Al Djeich Al Qatari, ils ‘agit de l’arrière droit, Zarko Markovic.
Mais ce n’est pas tout, le Qatar a même « loué » des supporter, et oui, la presse espagnole rapporte qu’une soixantaine de leurs concitoyens se rendront à Doha, afin pour seul mission, d’assister aux matchs du Qatar, et de les encourager… même lors du match Qatar-Espagne !
Avec ce beau monde, et pour sa 5ème participation au Mondial, le Qatar a donné le ton, il ne se contentera pas de faire de al figuration, comme le démontre ses résultats en match amical, avec une victoire contre la Serbie 27-26, et une autre contre la Russie, 33 à 22 !
Le Qatar abordera également ce mondial en tant que Champion d’Asie titre remporté en finale face au Bahrein de l’Algérien, Salah Bouchekriou !

On pourra dire tout ce que l’on veut sur ce pays, mais construire une équipe en 2 ans (même si le chantier a été amorcé en amont), n’est pas chose simple, cela est fait, l’entraineur Riveira a entre les mains la possibilité de réaliser un gros coup avec cette équipe, ne parlons pas de titre Mondial, mais les 1/4 de final sont à la portée de cette formation… la vérité du terrain nous le dira.

Mais ce n’est pas tout plus drôle encore, la presse espagnole rapporte qu’une soixantaine de leur concitoyens se rendra à Doha, pour mission de devoir encourager le Qatar.
Ils n’assisteront qu’au rencontres du pays hôte, et devront même encourager le Qatar…face à l’Espagne lors de ce premier tour, c’est le « contrat », prise en charge totale.

Pour rappel, le Qatar n’est pas le seul pays à avoir naturalisé des joueurs, les Allemands l’ont fait avec des Polonais, les Espagnols avec des Cubains etc… et l’IHF autorise un joueur (déjà sélectionné) avec un pays de changer si il ne joue plus avec pendant 3 ans.

Le Polonais Wenta, qui avait joué son dernier Mondial en 1999 en Egypte, ‘a fait sous les couleurs de l’Allemagne, après avoir eu plus de 200 sélections avec la Pologne.
Pour la petite histoire, Wenta était le joueur le plus agé du tournoi, 38 ans, avec Reda Zeguelli, qui était joueur à l’époque sous la conduite de Djaffar Belhocine !

adrianpatrianova9619_d21ffbe1b9c17700b4f325ddd2d40c57

Pour le Brésil, sa meilleure performance remonte à l’édition 2013, en arrivant aux 1/8emes de finale, pour s’incliner de justesse face à a Russie 27 à 26. Le handball brésilien monte en puissance, les Filles sont championnes du monde en titre, et garde en ligne de mire les JO 2016 de Rio.

Les Brésiliens étaient arrivées en 1/8ème de finale en 2013, en battant la Tunisie en poule, et en s’inclinant contre les Russes d’un but, le match référence de ce pays reste une victoire face la Serbie au Mondial 2009 en Croatie, 32 à 30, mais cela n’avait pas suffit au Brésil pour se qualifier au second tour.

1389537-29787288-1600-900

Pour les favoris de ce tournoi, on attend encore et toujours, la France 4 fois championne du monde, et champion d’Europe en titre, avec Nikola Karabatic, Jérôme Fernandez ou encore Daniel Narcisse, mais sans son ailier droit, Luc Abalo, blessé aux adducteur, mais cette équipe de France sera revancharde cette année, éliminé en ¼ de finale en 2013, par un autre ténor, la Croatie, et on surveillera aussi de près le Danemark, finaliste malheureux du Mondial 2011 et 2013, et bien sur, le champion du monde en Titre, l’Espagne qui a bien l’intention de défendre son titre, avec un nouveau sélectionneur, Manolo Cadenas, et parmi la pléiade de Grand joueurs, on surveillera un nom également, celui de Alex Dujshebaiev, le fils d’un certain…Talant Dujshebaiev ! Ancien meilleur joueur du Monde dans les années 90, en concurrence étroite avec le Français Jakson Ridcharsson.

Derrière ce quatuor, on retrouve des équipes comme la Suède, qui court toujours derrière son glorieux passé, la Pologne, la Slovénie, 1/2 finaliste en 2013. Les absents de cette édition sont la Hongrie et la Serbie.

Les compositions

Groupe A : Biélorussie, Brésil, Qatar, Espagne, Chili, Slovénie
Groupe B : Macédoine, Tunisie, Croatie, Bosnie, Autriche, Iran
Groupe C : Islande, Egypte, Alégrie, Tchéquie, France, Suède
Groupe D : Pologne, Allemagne, Argentine, Arabie Saoudite, Danemark

Djaffar, dzhand.net

Check Also

Islande : Aron Palmarsson débute mal l’année 2015…

Le demi-centre de Kiel et de l’équipe d’Islande, Aron Palmarsson a été victime d’une agression, …