Home » Histoire et Légende » Mondial 1999 en Egypte, avec Djaffar Belhocine

Mondial 1999 en Egypte, avec Djaffar Belhocine

A l’approche du championnat du monde de handball 2015 qui débutera le 15 Janvier prochain au Qatar, dzhand.net vous propose de retourner en arrière, avec le Mondial 1999, qui se déroulait en Egypte, le dernier joué en fin de saison (depuis 2001 en France, le Mondial se déroule entre Janvier et Février). Ce championnat du Monde marque aussi la deuxième qualification de l’Algérie au deuxième tour après 95.

Pour la première fois, un Championnat du Monde se déroulait en Afrique, en Egypte plus précisément, juste après le premier disputé en Asie à Kumamoto au Japon en 1997.

L’Algérie terminera à la 15ème place, en s’inclinant en 1/8ème de final contre l’Allemagne. La Suède sera sacrée championne du monde face à la Russie pour le remake de la finale de 1997 qui avait vu la victoire des Russes, le meilleur joueur du tournoi, Stefan Lowgren, l’une des grosses stars du handball des années 90.

Retour sur le Mondial 99 en interview avec Djaffar Belhocine, qui fut également Champion d’Afrique en 1996 au Bénin avec l’EN en tant qu’entraineur.

Pour cette édition africaine, les Verts étaient sous la conduite de Djaffar Belhocine, l’ancien ailier de l’équipe nationale et du Mouloudia d’Alger, il avait également dans son effectif, l’actuel sélectionneur national, Reda Zeguili, qui était le joueur le plus âgé de la compétition, avec l’Allemand Bogdan Wenta, qui avant de rejoindre la « nationalmannschaft », était international Polonais, avec plus de 170 sélections. Les deux joueurs avaient 38 ans, et s’étaient retrouvés en 1/8ème de finale.

Pour le parcours des Verts, les joueurs de Djaffar Belhocine avaient débuté face à l’Espagne, défaite 34 à 24, avec l’un des meilleurs gardiens du monde, Barrufet, et des joueurs d’exception comme Raphael Guijosa ou encore le très controversé Urdangarin, Talent Duchebaiev, Entrerios etc… et le lendemain, l’Algérie retrouvait le Danemark…4 ans après le Mondial 95 en Islande, où les Verts avaient battu les Danois.

La pression était forte sur nos joueurs, l’engouement disproportionné à l’époque voulait encore une victoire face au Danemark, qui la veille, avait battu le Maroc sur le score de 20 à 19 ! Déjà avertit et revanchard de 95, puis remis en garde face aux Marocains, le Danemark cette fois ne s’est pas fait prier pour remporter ce match, 28 à 18. Pour les Morten Bjerre, Jorgenssen, Nikolaj Jakobson, ce match était important pour « prendre une revanche » sur l’Algérie…

Après les deux matchs les plus difficiles sur le papier, l’Algérie retrouve l’Argentine, victoire 25 à 16, qui reste, d’après les déclarations de Djaffar Belhocine, le match référence des Verts dans ce mondial. Place ensuite à deux derbys maghrébins, le premier face à la Tunisie, défaite 23 à 20, et un match nul contre le Maroc, 19-19.
Avec 3 points pour l’Algérie et le voisin Marocain, c’est à la différence de buts que les Verts terminent quatrième, au dépend de ce qui était probablement la plus forte équipe du Maroc au handball, emmené par Berradja ou encore Bouahdiou.

En 1/8 ème de finale contre l’Allemagne, l’Algérie e pouvait pas espérer grand chose face à une grosse équipe, le début de match restera marqué par cette défense tout terrain, les coéquipiers de Yazid Akchiche ont tenté de prendre à la gorge les joueurs du sélectionneur Allemande, Heiner Brand, et sa pléiade de star, comme l’ailier et star du handball allemande de l’époque, Stefan Kretzschmar, Klaus-Dieter Petersen, Frank Von, Behren, Heiko Karrer, Volker Zerbe, Bernd Roos, ou encore Christian Schwarzer.

Vidéo qui date de 1999 juste avant le Mondial, Télé Sport, de Algerian TV, (désolé pour la qualité très moyenne de la vidéo)

Le parcours des Verts :

Algérie – Espagne : 24-34
Algérie – Danemark : 18-28
Algérie – Argentine : 25-16
Algérie – Tunisie : 20-23
Algérie – Maroc : 19-19

Classement :

1 Espagne 10 pts +62
2 Danemark pts 8 +9
3 Tunisie 5 pts -7
4 Algérie 3 pts -14
5 Maroc 3 pts -17
6 Argentine 1 point -33

1/8ème de finale :

Algérie – Espagne : 17-28

Le gardien de But, Toufik Hakem, avait fait un très bon tournoi, avec un ratio de 40% d’arrêts.

Amar Daoud, Abdel Ghani Loukil, Toufik Zaghdoud, Reda Zegueli, Redouane Saidi, Sofiane Lamali, Tahar Labane, Hamid Labraoui, Yazid Akchiche, Toufik Hakem, Achour Hasni, Mohamed Bouziane, Samir Helal, Rabah Graiche, Abderazek Hamad, Lahouari Mellouk.

Toute cette équipe jouait en club au Mouloudia d’Alger,mis à part Daoud Amar qui était à Rouiba, Saidi Redouane à Djeddah en Arabie Saoudite, Mohamed Labraoui au Qatar, et Mohamed Bouziane, à l’Etoile Sportif du Sahel en Tunisie.

Entraineur, Djaffar Belhocine, kiné, Krimo Mahiout, qui est toujours présent avec l’EN…depuis 1992…jusqu’à aujourd’hui.

Djaffar M., DZHand.net

Check Also

Mondial 1997 au Japon, avec Djilali Mekki

DZhand.net vous propose de revenir sur les différents championnats du Monde de handball joués par …

  • Nadal

    grand joueur belhocine je vé écouté la vidéo plus tard inchallah merci mr djaafar