Home » Equipes Nationales » Equipe Nationale A féminine » Flash-Back : CAN 2010…Une belle aventure finalement

Flash-Back : CAN 2010…Une belle aventure finalement

Souvenez-vous de cette CAN 2010, déjà en Egypte, pour ce qui était la première grande compétition pour le retour de Salah Bouchekriou…oui, déjà un retour à l’époque de Salah…6 ans plus tard, pour cette nouvelle CAN en Egypte, ils ne seront que 8 « rescapés » de l’aventure de 2010, à savoir Berkous Messaoud, Berriah Abderrahim, les Freres Omar et Ryad Cherbour, Sassi Boultif, Salah Bouhekriou (entraineur) et Hichem Boudrali, joueur à l’époque, désormais entraineur adjoint, sans oublier l’indétrônable kiné, Krimo Mahiout ! D’autres ont rejoint l’EN un peu plus tard, pendant que certains feront leur leur début en compétition international chez les A.

C’était aussi la dernière CAN de Hammad Abderazak, qui terminera avec l’EN après le Mondial 2011, ca aurait pu être la dernière aussi de Hichem Boudrali…(qui n’était pas là au Maroc en 2012 après avoir arreté en 2011), mais il sera là au Mondial 2013 rappelé par Bouchekriou et aussi par Zeguelli EN 2014.

Cette CAN était aussi la première depuis le développement des réseaux sociaux comme Facebook, la première CAN pour DZHAND (lancé en 2008), et l’engouement à travers les diffusion de la Chaine tunisienne Nesma TV, qui a vu le journaliste algérien, Said Lacete, enflammer la toile à travers son animation pendant les matchs, sans oublier les analyses sur ce le plateau de Mohamed Aziz Derouaz et de Djakson Richardon, le tout donnera un charme particulier à cette compétition pour les supporters.

Salah Bouchekriou avait succédé à Kamel Akkeb, après le Mondial 2009 en Croatie, pour débiuter lors des Jeux Méditerranéens de Pescara, avec un match nul contre la France et une défaite d’un but contre la Serbie.

Ce Championnat d’Afrique des Nations arrivait dans un contexte particulier et inédit, nous étions en pleine hystérie suite à la confrontation Algéro-Egyptienne en football pour la qualification à la coupe du monde 2010.

5487991_m

Après la victoire 1-0 des Verts au Soudan contre les coéquipiers de Mohamed Abu-Trika, l’Egypte à travers certaines de ses instances et surtout via sa presse (TV, Radio, Internet, presse écrite) avait décidé que l’Algérie devait être « punie » pour avoir « voler » la qualification aux Pharaons…

C’est vous dire le climat qui régnait une fois l’arrivée des Algériens au Caire, si rien était à signaler dans l’hotel, où la sécurité était présente, les équipes d’Algérie Féminine et Masculine étaient dans un endroit à part pour éviter tout risque, limite dans un bunker à ne pas pouvoir sortir seule pour se promener…
contexte « explosif » oblige… Tout avait été assez farfelue au début, ambiance assez spécial à cause des raisons évoqués ci-dessus, l’Egypte, organisateur de la CAN 2010, avait demandé dans un premier temps à ce que l’édition 2010 soit décalé de quelques mois, histoire d’attendre que les esprits se calment… avant de demander tout simplement à la CAHB, le retrait de l’Algérie, étant donné que ce pays « ne pourrait pas assurer sa sécurité »… tensions footballistiques sur fond de problèmes politico-social oblige…

Hammad Abderrazek of Algeria tries to score past Egypt's goalkeeper Mohamed El Sayed during their semi-final match at the 19th Africa Nations Handball Championship in Cairo Stadium

Un ultime rebondissement encore, à quelques semaines de l’évènement… Au Caire, on décide de renoncer à accueillir le tournoi… c’est donc la Tunisie, le Maroc et l’Algérie qui se présentent pour éventuellement organiser l’édition 2010…mais comme toute pièce de théâtre à une fin, c’est bien l’Egypte qui sera le Hôte de la 22eme édition des championnats d’Afrique de handball… La délégation algérienne, les Dames et Hommes seront recus comme il se doit par les organisateurs. Malgré tout ce que nous vous avons remémorés, n’oublions pas que les joueurs egyptiens, comme toujours au handball, se sont bien comportés.

44992_302mm_10_2_2010_17_44

Pour celles et ceux qui ont découvert le Handball à la salle Harcha à la CAN 2014 et sur facebook sont à présent au courant des conditions difficiles de 2010…passons les jets de projectiles aussi bien sur les Filles que sur les Garçons à la salle du Caire, et l’attitude non honorable de l’un des fils de l’ancien Président de la République Arabe Egyptienne, Hosny Moubarak, avec des gestes déplacées en fin de match lors de Egypte-Algérie…

1280x720-V6x

5487991_m

Sur le terrain, le premier tour fut presque une simple formalité, le repositionnement de Omar Cherbour en demi-centre a été judicieux, avec des victoires facilement acquises face à la Côte d’Ivoire 29-11, 31-13 contre le Congo et 35-16 face au Maroc, le ton était donné, la défense algérienne allait être difficile à franchir pour les deux Gros, à savoir Egypte et Tunisie.

On se souviendra de ce match au 2em tour face à la Tunisie, un match nul 21-21, avec un Berkous et Slahdji des Grands Jours, cette rencontre face aux Tunisiens mettaient fin une longue série de défaites, pour ne pas dire de « raclés » infligées auparavant par les Aigles de Carthage, CAN ou Mondial, sans oublier tournoi de qualification Olympique…La Tunisie reviendra à égalité en toute fin de match.

12793

Présents dans es tribunes, on avait pu voir e visage crispé des joueurs égyptiens, à se dire que jouer en demi-finale la Tunisie ou l’Algérie n’allai pas être une partie de plaisir…
Ce fut le cas, ce match mémorable restera dans nos mémoires, tant pour son intensité que pour son scénario… On attendait encore une fois Messaoud Berkous, mais c’est finalement Berriah Abderrahim qui s’est illustré en attaque ce soir là, à l’image de ce que vit l’EN depuis des année,s nous n’avons jamais pu trouver l’équilibre en phase offensive avec ces deux arrières, à cause aussi au cours des années des blessures de Beriah.

Les Verts étaient tout proche de créer l’exploit et de se hisser en finale, mais les deux minutes à tout va de subit, en fin de match également, où les Verts se sont retrouvés à 4 par moments, Boudrali ou encore Hammad qui écopèrent de 3 pénalités de 2 minutes par la paire d’arbitre roumaine…le scénario était claire, l’Algérie ne gagnerait pas ce match…sans compter sur le talent et l’expérience des Egyptiens pour l’emporter.

Même si on n’oublie pas, comme nous l’avions noté en 2010 dans notre analyse d’après match, qu’un jet de 7 m avait été raté (pour revenir à 1 but) et qu’une tentative de « kung-fu » fut ratée à quelques 5 minutes de la fin du match, alors que les Verts menaient par deux buts d’avance…

Défaite 26-24 des Verts, après avoir mené 13-11 à la mi-temps, mais le lendemain les Faycal Hadef, Rabah Soudani, Layadi Messaoud, Omar et Ryad Cherbour, Cheikh Salah, Kerbouche Samir, Hichem Feligha, Messaoud Berkous, Abderahim Beriah, Tahar Labane, Saci Boultif, Slahdji, Hchem Boudrali, Abderzak Hammad et Lamine Salhi feront l’essentiel, sans trembler face au Congo pour se qualifier au mondial 2011 en Suède, victoire 30 à 22…pour rentrer à Alger avec les honneurs…
Si la 3eme place n’avait rien de surprenant, après celle reprise en 2008 en Angola, on ne s’attendait pas à ce que l’Algérie impose de la sorte le respect à ses adversaires, l’art et la manière y étaient.

m_hand_algerie_egypte2010-01-3

L’équipe type de la CAN 2010 verra trois algériens , Slahdji, meilleur gardien, Layadi, meilleur ailier droit, Berkous, meilleur arrière gauche.
Ainsi est fait le sport, mais cette CAN 2010 a vu un groupe se confirmer, celui lancé quelques années plus tôt par Kamel Akkeb, qui n’avais pas hésité à sélectionner des jeunes comme Berkous et Beriah, puis repris et fortifié par 4 années de travaille avec Salah Bouchekriou…

A quelques joueurs près, les joueurs présents au Caire rateront d’un cheveu la qualification au 2eme tour lors du Mondial 2011 en Suède… (les 3 premiers se qualifiaient à cette époque)
N’oublions pas les Filles, qui pour notre plus grande satisfaction se sont hissées en 12 finale en éliminant le Cameroun en quart de finale, les Dob Nassima, Tizi Nabila, Hadi Leila, Saadoune Leila, Titou Souad, Hemici Siham, Ait Ahmed Amel etc…échoueront contre plus forte en 1/2 finale, la Tunisie.

Joie-HAND-KHabar

En match de classement, les joueuses de Mourad Ait Ouarab se verront la route pour le mondial barrée par la Côte d’Ivoire, en s’inclinant de 3 buts…cette CAN 2010 pour les Filles fût le début d’une belle ascension (sans grands moyens pourtant) car en 2012 au Maroc, les Filles se sont qualifiées avec brio pour le Mondial 2013 en Serbie, et en 2014, le dernier carré fut atteint.

ALG-CAM-2_m

Vous l’aurez compris, la CAN 2010 au Caire fur le début d’une belle progression pour nos deux sélections nationales, l’engouement retrouvé suite au parcours, l’accueil à l’aéroport d’Alger au retour en est témoin, pour aboutir au Sacre continental en 2014 à Alger, sous la conduite de Reda Zeguili.
Tout n’a pas été rose par la suite, certes, mais si 2010 fut une belle lampe de lancement (en pesant nos mots)…est ce que la CAN 2016 toujours en Egypte verra le même déclic…?
Djaffar M. DZhand.net

hand_334789138

Djaffar M. DZhand.net

Pour le plaisir, quelques vidéos de la préparation réalisées par DZHAND, pendant le Tournoi Maranne en France :







Check Also

CAN 2018 : DZ-CAM 31-23, Une victoire bonne pour le moral

Pour la première fois depuis 2008, la CAN se joue en Afrique Sub-saharienne, après 2008 …

  • c est temps de trouver un nouveaux entréneur pour l algérie salah bouchekriou ; trop mauvais pas assez d expérience . comme entréneur

  • il faut faut trouver un étrangé comme entréneur voila . et après on veras les resultats . beye ?? bande de nul ?? la fédération algerienned de handball ..

  • il faut faut trouver un étrangé comme entréneur voila . et après on veras les resultats . beye ?? bande de nul ?? la fédération algerienne de handball ..