Home » Championnats » Coupe d'Algérie » Coupe d’Algérie 2014 : A la fin, c’est toujours le GSP qui gagne

Coupe d’Algérie 2014 : A la fin, c’est toujours le GSP qui gagne

La plus belle finale depuis des années et des années, le maigre public présent à la Salle Harcha s’est régalé lors de cette rencontre qui a connu bien des rebondissements, avec la victoire du GSP sur le score de 37 à 32 (11-17) après prolongations, dans une partie où le GSP a été bousculé comme rarement, et où l’ESAT peut être fier d’elle…et avoir aussi d’énormes regrets, avec cette consécration qui lui tendait les bras…

Cette finale qui voit pour la première fois l’ES Ain Touta en finale chez les Séniors, face à l’Ogre, le GS Pétroliers, qui, première aussi, arrive en finale en jouant 12 min face à la JSE Skikda en 1/4, et sans jouer face au MC Saida qui a boycotté la 1/2 finale, qui devait se tenir Mardi 30 Octobre, en retard donc.

Programmé le Vendredi 3 Octobre à 16h, cette finale de la Coupe d’Algérie 2014 a tenu toutes ses promesses, entre une formation de Ain Touta qui n’avait rien à perdre, et le GSP qui devait composer sans Omar Cherbour, parti à Dubai au Al Shabab avec Kamel Akkeb, ou encore avec des joueurs amoindris, comme Berkous Messaoud et Berriah Abderahim, qui reviennent de blessure, et absent, Anis Zamoum, blessé.

D’entrée de jeu, après quelques minutes où le score est de 3 à 3, on voit l’ES Ain Touta décoller pour aller prendre l’avantage, grâce dans un premier temps à un excellent Bencherit, qui a permis à sa base arrière composé de Abbasi en demi-centre, de Bellaid à gauche et de Guettaf à droite, et son bras gauche qui a laissé forte impression dans ce match, tant il a trouvé de l’aisance pour se mettre en situation de tir et scorer, le tout avec l’expérience de l’ailier international, Khomeiny Hamoud, avec Bencheckhchouk ou Maafi ou encore Moknache qui a usé de son apport physique surtout en défense.

IMG_9874 copie

Cette même défense, qui varie en 5-1 ou 4-2 pour déjouer les attaques du GSP, mais quand l’ESAT arrive à prendre 2 ou 3 buts d’avance, c’est Hanitet, l’arrière droit qui remet son équipe sur les rails, mais en cette première mi-temps, la « jeune » équipe du GSP n’arrive pas à trouver la faille, Boussaid, Islem Khelil, Hanitet, qui tente de combiner tant bien que mal, le manque d’automatisme se fait sentir, même en défense, où le GSP n’arrive pas à bloquer les uns contre uns des joueurs de l’ESAT, qui assurent en vivacité et transmission de ballons en directions des pivots grâce à Abbasi.

La mi-temps se siffle sur le score de 17 à 11 ! et cela aurait pu faire un 18-10 avec plus de lucidité en fin de période, mais à la place de cela, c’est un 2 min pour l’ESAT et but dans la foulée. C’est la première fois que le GSP se voit devoir remonter un retard de 6 buts en Championnats ou en Coupe d’Algérie.

Les joueurs de Tarek Hassani ont complètement étouffé leur adversaire lors des 30 premières minutes, avec une hargne en défense, une aisance et générosité en attaque avec les bras de Bellaid et Guettaf.

A la reprise, en supériorité numérique, le GSP défend en tout terrain, le score est de 19 à 12, puis 19-14, Lamine Sahli joue en arrière gauche, Berriah entre à la place de Hanitet (en fin de première mi-temps), Ryad Djemrouli aussi à la place de Layadi, Reda Zeguili apporte du sang neuf, et malgré les parades de Bencherit, le GSP revient à 19-16, au moment du temps de Hassani pour stopper l’hémorragie.

IMG_9890 copie

On se demande si le GSP va dérouler pour faire son retour surfant sur la baisse d’intensité de l’ESAT qui n’a pas la même profondeur de banc, et dés la reprise, c’est Bellaid et Guettaf encore, qui marquent, toujours soutenu par le gardien du jour, Benecherit. On pense alors que le GSP a raté l’occasion de revenir (20-15), on voit également Ryad Cherbour joué demi centre par moment, en défense, on alterne avec Boudrali, Filah, qui fait son retour en Algérie ou Said Hadef.

A la 40ème minute de jeu, l’ESAT commence ce que l’on sentait venir, entre déconcentration, et parfois péché d’individualisme, les interceptions de balles avec Djemrouli Ryad permettent au GSP de revenir dans la partie et pour égaliser à 19-19. C’est un choc pour l’ESAT, qui subit là un terrible 8-2 très rapidement, et qui doit tout refaire, et qui parviendra à mener 24-22, mais l’expérience du GSP, qui fait entre Messaoud Berkous, qui fera un grand bien à son équipe, inscrivant tous ses jets de 7 m, dont le dernier pour égaliser en toute fin de match suite à une faute sur Boudrali signalé par l’arbitre, également Sahli Lamine, et Slahdji Abdelmalek, qui fera les parades importantes au moment opportun.

La fin du match se termine sur une égalité de 29 à 29, c’est la première fois que le GSP est poussé aux limites de ses ressources en finale de coupe d’Algérie, en devant aller chercher son titre en prolongations, et les Pétroliers peuvent remercier Slahdji qui sur la dernière tentative de Ain Touta, à quand à 6 secondes de la fin, après le carton rouge de Boussaid qui s’est sacrifié juste avant pour empêcher un contre de l’ESAT, Abaasi lance Khomeniy à l’aile, mais le héros de la CAN 2014 s’interpose détournant le tir juste avant la fin.

IMG_9948 copie

Le manque d’expérience et la jeunesse de Ain Touta leurs seront fatales, si ils tiennent la première partie de prolongations, les 5 minutes étaient de trop….plus rien n’empêchera le GSP de remporter cette coupe, avec ce score finale de 37 à 32.

Cette équipe de Ain Touta, représentant de la Wilaya de Batna a surpris le public, tout le monde en tribune y croyait, est ce qu’une autre équipe que le GSP va gagner la coupe? A quelques détails près, ca allait se faire…mais voilà,les Grandes Equipes ne meurent jamais dit on, le GSP a mérité son sacre en revenant au score alors qu’il était à terre.

L’ESAT n’est pas arrivée en finale par hasard, club fondé en 1998, il a petit à petit gravit les échelons, en parvenant en 2008 dans l’élite, grâce au travail de formations de ses entraineurs et la touche apporté par Taraek Hassani, qui a construit un groupe qui est arrivé deux fois en 1/2 finales du championnat, en 1/4 de finale de la coupe Arabe (éliminé par le vainqueur l’Espérance de Tunis), et en finale de coupe d’Algérie aujourd’hui; le tout en s’appuyant sur un groupe de joueurs talentueux, qui a gagné toutes les coupes d’Algérie, benjamins, minimes, cadets et juniors.

IMG_9917 copie

cette finale était donc une suite logique d’un travail de longue durée, et ce n’est pas pour rien si Hassani Tarek fut à la tête de l’EN A’, lorsque Aziz Derouaz était président de la FAHB avant les événements que l’on connait.
Cette équipe nationale A’ n’existe plus alors que cela est indispensable, pour garder en « vie » certains joueurs et en découvrir d’autres, mais est un autre débat.

L’album photo sur notre page facebook : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10154812294915495.1073741881.358494760494&type=3

L’ESAT nous en fera presque oublié le vainqueur, le GSP, qui l’emporte grâce à son expérience, le talents de certains de ses joueurs et sa profondeur de banc, en allant batailler pour revenir au score et gagner en prolongations, et cette finale, le temps du match, nous a même fait oublier que la handball algérien nage encore en eaux troubles, avec plusieurs dossiers qui se succèdent…

En Algérie, c’est toujours le GSP qui gagne…mais peut être que cette fois…c’est l’adversaire qui n’a pas su gagner…si lors des premières années sous sa nouvelle appellation, le score en finale était de +10 ou + 15, ces dernières années, le GSP remporte ses matchs avec moins de facilité, 31 à 27 face à Skikda et Chelghoum Laid lors des deux dernières coupes, 22 – 20 face au MC Saida en 1/2 finale du championnat et 22-1 contre le CRB Baraki en finale de championnat l’an passé à Arzew.

Pour la finale de la super coupe d’Algérie féminine…Le GSP a donné l’engagement…en l’absence du HBC El Biar, repartit au vestiaire…nous y reviendrons…

Saha Aidkoum.

Djaffar M., dzhand.net

Check Also

Reprise de la saison 2017 avec la coupe pour les H et D (16eme de final)

Après une trêve du championnat chez les Hommes, suite à la fin de la première …

  • Abdel Rahmane

    Aidkoum moubarak.

    C’est bien qu’une équipe émerge et bouscule le GSP qui dispose de moyens considérables.

    Espérons que d’autres clubs poursuivront cette politique de formation, afin de disposer de bonnes équipes et de nombreux talents pour l’équipe nationale.

    Merci Djaafar pour les infos.

  • Lazlo

    SAHA AIDKOM;
    merci djaafar pour l’article, je me souvient d’une phrase de vous lors de la CAN et la révélation boukhmis, ou vous disiez que notre championnat est plein de boukhmis et plein de joueur de talents qui sont marginaliser lorsqu’il s’agit de l’EN, et bien ça se confirme avec les jeunes de ain touta qui ont brillé contre le GSP et j’avoue qu’a part l’excellent Belaid (24ans) je ne connait pas les autres joueurs, j’espère que l’occasion sera donné au joueur de talents et pourquoi pas une équipe A’ ou émergera d’autres joueurs pour le bien de l’EN

  • abdelkader

    Certe en as vue un grand match mais moi j ai surtout vue l agressivité du gsp. L arbitrage vicieux surtout a la fin de la 2 mi temps que nos journaliste en signaler pour une fois il en été logique dans leur analyse. comme quoi il as suffit que l entraîneur du gsp guelle un peux et c et bon les arbitre se courbe. et s’insèrement heuresement qu en connais un peux le handball pour en juger je pense que l entraîneur.du gsp et limitê la preuve vous avez cas écoute les consignes surtout ne dite pas qu ils as gagne une coupe d Afrique. enfin etant habitant de Ain taya je suis très fier de abassi et khellil pur produit de notre ecole surtout qu il seron convoquer en equipe nationnal surtout abassi et qu il favorise pas c est copain de gsp comme d habitude car y as bcp d autre bon joueur a l échelle nationale faute de moyen de gsp que tout le monde commence a déteste. Enfin merci Ain touta vous avez montre le vrais visage du gsp quand il sont bousculer moi personnellement j ai aime l hatitude. a part 3 ou 4 qui en garder leur sang froid surtout malek,et monsieur djaffer faut pas avoir peur relate les fait comme il sont. heureusement qu il y as la télé pour quand face nos déduction .