Home » Compétitions internationales » CAN Dames 2018 : Le Groupe de l’Algérie connu, l’EN et Staff restent inconnus

CAN Dames 2018 : Le Groupe de l’Algérie connu, l’EN et Staff restent inconnus

La CAHB a procédé au tirage au sort de la prochaine CAN qui se déroulera au Congo Brazzaville au mois de Décembre 2018, les Algériennes seront dans le Groupe A en compagnie de la Tunisie, du Cameroun, de la Côté d’Ivoire et du Sénégal, un groupe très relevé, d’autant plus que l’équipe nationale féminine est en hibernation depuis Décembre 2016, la dernière apparition remontant à la CAN en Angola, où l’Algérie avait terminé sportivement à la 7eme place sur 9 équipes, mais avec la disqualification du Sénégal, les joueuses du sélectionneur Semir Suzo, termineront 6eme.

Après une hibernation de pratiquement 2 ans, les Filles retrouvaient la CAN, avec un groupe complètement différent comparé aux années précédentes, restaient des anciennes comme Nabila Tizi, Ait Ahmed Amel ou Leila Hadi, mais le plus surprenant et incompréhensible, restera la nomination de Semir Suzo comme entraineur, ancien international et certes très bon joueur du championnat de France, mais qui n’avait aucune expérience en tant que sélectionneur, ce choix porté par la FAHB présidé par Mr Said Bouamra reste un grand mystère pour ne pas dire une erreur de casting, alors que Kader Rayane était en place, pendant un court moment, avant de voir Zoheir Guernane prend en main l’équipe, pour se retrouver adjoint, ou adjoint non officiel, on ne savait plus qui était le A, manque de clarté et de vision précise de la FAHB.

sans oublier le fait de ne pas convoquer Ratiba Hasnaoui, meilleure joueuses en défense à cette époque, la pivot d’El Biar était devenue indésirable après avoir déclaré des « vérités géantes » quand à l’organisation et la prise en charge de l’équipe nationale.

L’EN Dames avait connu une « stabilité » au niveau des CAN 2010, 2012 et 2014, 3 fois de suite dans le dernier carré, avec, à la clé la qualification au mondial 2013 via la CAN 2012 au Maroc, cela avait été possibe grâce à une belle génération, et, après une hibernation de 1 an et demi au lendemain de la CAN 2010 en Egypte, la FAHB avait fait plusieurs stages d’Aout à Décembre 2012 pour permettre à cette équipe d’être au minimum compétitive au Maroc, mais hélas, le Mondial 2013 fut une catastrophe sur le plan de la préparation et de l’organisation, entre temps, il y avait eu le conflit IHF/FAHB après l’élection de Aziz Derouaz, changement de staff, manque de moyens (des stages de faibles niveaux, une groupe livré à lui même une fois sur place, il fallait l’aide des délégations Danoises, Chinoises ou autres pour soigner certaines de nos joueuses par moment…)

Après deux nouvelles années d’hibernation, et une nouvelle fédération en place entre temps, rien n’a changé, la même situation si ce n’est plus alarmante encore, et après ce tirage au sort de la CAN 2018, nous n’avons eu aucun commentaire de la part de la FAHB (en vacances, occupés avec les Jeunes qui iront à la CAN dont les U-21 qui allaient ne pas participer, si ce n’est l’intervention du MJS), aucune déclaration du DTN, logique, car elle n’existe pas, aucune déclaration du sélectionneur, logique aussi, on ne le connait pas encore, et aucune déclaration des joueuses, les premières victimes de cette destruction du handball… car elles ne savent pas ce qui se passe… il sera probablement même difficile de convaincre les plus expérimentées de participer à cette CAN.

Au même moment où l’Algérie continue de couler, la Tunisie s’est qualifiée pour les 1/8e de final du Mondial 2018 Cadettes, et l’Egypte a remporté les Jeux Africains de la Jeunesse à Alger dans la même catégorie, pendant que notre équipe, crée à la dernière minute, se faisait éliminée au 1er tour à la Salle Harcha par le Cameroun et le Cap-Vert.

une situation dramatique pour le handball, mais c’est devenue « la norme » au sein du sport et du handball algérien… peu importe les fédérations en place et MJS, la donne n’a pas changé d’un pouce, il ne nous reste plus qu’à espérer que la tutelle prenne encore les choses en main dés le mois de Septembre pour minimiser les dégâts qui seront inévitables au Congo pour notre équipe, que nous allons envoyer une fois de plus dans la fosse aux lions, sans armes pour se défendre…

Composition des Poules CAN 2018

Poule A: Tunisie – Cameroun – Côte d’Ivoire – Sénégal – Algérief
Poule B: Angola – Congo – République D. du Congo – Guinée – Maroc

Djaffar M. DZhand.net

Check Also

CAN 2018 : DZ-CAM 31-23, Une victoire bonne pour le moral

Pour la première fois depuis 2008, la CAN se joue en Afrique Sub-saharienne, après 2008 …