Home » Equipes Nationales » Equipe Nationale A masculine » CAN 2016 : L’Algérie à deux vitesses pour ce premier tour

CAN 2016 : L’Algérie à deux vitesses pour ce premier tour

L’Algérie aura montré deux visages dans ce premier tour à la veille d’aborder le dernier match de pour le face au Nigéria, celui d’une maitrise de haute facture lui permettant de prendre une avance confortable de 7 à 8 buts par moments comme face au Maroc, Gabon et Cameroun, très bon en défense comme lors du premier match, mais nous avons aussi vu une équipe retomber dans ses travers à plusieurs reprises, ne pouvant pas tuer les matchs, et laisser l’adversaire croire à ses chances en le voyant revenir à 2 buts (face au Maroc et Cameroun), le tout, en faisiant jouer deux 7 de départs différents en faisant tourner l’effectif.

Entre des jeunes qui confirment (Boudjenah Oussama, la rentrée rassurante de Bousmal dans les buts) et un engagement suffissant par moment pour gagner ce match sans prendre de risque face à une équipe agressive sur l’homme.

12540734_1663411970590483_1034017772426150897_n

Des passages à vides après un temps fort dans le match qui se répètent, des difficultés en poste de central, tache « ingrate » qui revient à Djelaibi Abderaouf qui découvre le haut niveau, mais qui était hélas perdu face au pivot Marocain et Camerounais, hélas, Sassi Boultif n’est pas à 100% et ne peut être tout le temps sur le terrain, son retour en forme est obligatoire EN défense pour espérer continuer jouer un rôle dans cette CAN.
Les absences en défense de Kaabache Hichem et de Ryad Cherbour se font ressentir, les deux joueurs étant blessés, malgré cela, on a pu voir des bonnes phases sur cet aspect là durant quelques passages.

12645262_1663412557257091_8203070170999923880_n

En attaque, idem, on peut alterner le bon et le moins bon, le secteur offensive tourne bien avec la fougue et la touche de fraicheur apportées par Ayoub Abdi qui joue sans complexe, bien emmené par Daoud Hichem qui tient son statut, malgré son jeune age, de pièce maitresse dans le jeu.
Les ales ont eu un rendement assez intéressant en ce qui concerne Saker Redouane et Boudjenah Oussama, pour une première participation, en ce qui concerne Kieffer Sylvain, cela est un peu plus mitigé, malgré une bonne saison sur le plan personnel en LNH Française, l’ailier de Chartres découvre un autre « monde » avec cette CAN, il a manqué d’efficacité aux tirs lors de ses débuts face au Gabon, il a eu plus de réussite face au Cameroun, en se procurant globalement plusieurs situations de tirs.

12552855_1663411967257150_4461938601506536666_n

En pivot, Mohamed Mokrani est ménagé car la compétition est longue, et il est le seul pivot de métier dans le groupe, il est soit secondé par Hamoud en deuxième pivot quand il est sur le terrain ou bien remplacé par celui ci (en difficulté en défense face au Cameroun, plus efficace en sur les tirs sur les deux dernier matchs)

Sur la base arrière, Kader Rahim peut encore hisser son niveau de jeu au cours des matchs à venir, il aura un rôle déterminant pour atteindre l’objectif, qui reste la qualif au mondial 2017 en France, de même pour Omar Cherbour qui est loin de ses plus belles heures, notamment en 2010 ici même en Egypte où il avait té l’un des hommes forts de la sélection.

Messaoud Berkous également va monter en puissance à partir des 1/4 de final, même si il reste sur une bonne prestation globalement sur ce premier tour.
Pour Berriah et Zammoum, peu de temps de jeu, mais très efficace aux tirs, surtout pour Zammoum qui a laissé bonne impression.

IMG_6480

Au niveau des gardiens de buts, le point noir reste la blessure de Benmenni qui est out pour la fin de la compétition, il est remplacé par Adel Bousmal, qui aura fait une bonne entrée face au Cameroun en enchainant les parades, avant d’être rattrapé par le rythme du match et de l’équipe.
On retiendra donc que les Verts peuvent faire preuve de maitrise, mais aussi nous donner des sueurs froides par moments, ce groupe avec pleins de nouveaux joueurs est en place depuis 3 mois, certains découvrent le niveau international, après 7 mois d’hibernation, on se contentera de dire que l’Algérie ne perdra plus de 14 buts contre des pays d’Afrique, mais qu’elle reste armée pour obtenir la 3eme place, on ne dira pas non pour une place en finale…mais pour cela, il faudra se qualifier en 1/2 et battre la Tunisie…et pour esperer pouvoir atteindre cette finale, il faudra sortir le Grand Jeu pour les Verts.

Les En attendant les 1/4 de final, dernier match de groupe face au Nigeria ce Mardi à 12h heure algérienne.
Djaffar M.dzhand.net

Check Also

CAN 2018 : DZ-CAM 31-23, Une victoire bonne pour le moral

Pour la première fois depuis 2008, la CAN se joue en Afrique Sub-saharienne, après 2008 …

  • quelle progression de quoi vous parlez lah yarhem walidik ,pourquoi vous ne mettez pas ces minables devant la realite ,,vous les journalistes est les experts vous etes aussi responsable a tout qui ce passe l…le desastre le KO.
    devant une equipe de cameroune tu parle quil ya une amelioration vous etes foutus vous etes depasses de la mentalite ..aller chercher un autre bolot cest mieux pour vous walah ntouma kbach cest ca..