Home » Equipes Nationales » Equipe Nationale A féminine » CAN 2016 : La liste des Algériennes retenues pour l’Angola

CAN 2016 : La liste des Algériennes retenues pour l’Angola

Après un stage en France, où hélas, il nous a été très difficile d’avoir des informations, ni même la FAHB était informée du déroulement du stage des résultats en temps et en heure etc…, lorsque nous leur demandions des nouvelles, on retiendra qu’il fut le premier mené par le nouvel entraineur, Semir Zuzo, ancien international Français, de 40 ans, (co-entraineur avec Zoheir Guernane d’après la liste officielle publiée ce-dessous)

Les Algériennes, renforcées par les éléments jouant à l’étranger, ont disputées, à ce que nous savons, trois rencontres amicales, victoire face à une équipe de D3, Aulnay Sous Bois 36-29, défaite face à l’équipe Réserve de Issy-Paris qui évolue en N1 (l’équipe première de Issy joue en Division 1), et enfin, défaite face au Sénégal sur le score de 23-9… 9-7 à la pause pour les Sénégalaises, les Verts ont marqués que 2 buts en seconde mi-temps.

Sans la moindre nouvelle, impossible pour nous, observateurs ou bien journaliste, et bien sur le public de savoir le travail qui a été effectuée, le temps de de jeu des athlètes, les absentes, les présentes, les qualités, les variantes de jeu proposées etc… etc…

L’EN était restée en hibernation pendant 2 ans (une triste habitude en Algérie, entre les Hommes moyenne d’hibernation 6/9 mois et pour les Dames, 18-24 mois) et ce depuis plusieurs années… dans un premier temps, Abdi Ali était pressenti pour être sélectionneur, est venu ensuite Kader Rayane, qui a préféré quitter son poste après des désaccords avec la FAHB, dont l’imposition d’un entraineur Adjoint

image-0-02-05-3f063df3df1e3

Certaines joueuses évoluant en France ont joués certains matchs, d’autres n’ont pas pu prendre part au stage dans son intégralité, pour des raisons personnelles, professionnelles, et certaines d’entre elles ont été obligés de poser de demander des jours de Congés à leurs entreprises pour être libre durant la période de la CAN, un geste et un sacrifice Ô combien Respectable.

Dans la liste, on note également, la présence, pour la première fois, d’une athlète évoluant en Divison 2 Algérienne, en l’occurrence Azzi Sarah, du club de l’US Akbou, durant les précédents stages, il y avait d’autres filles au palier inférieurs, le tout, pour une ossature locale très rajeunie, et sans expérience, si ce n’est des matchs de coupe d’Algérie avec un stade de 1/2 finale, ou bien finale de coupe d’Algérie des U-20 ans, et une CAN U-20 jouée l’an passée au Kenya avec une 6eme place pour l’Algérie.

Il y a plusieurs questions que nous aimerions posées au staf, comme celle de l’absence d’une des des meilleurs joueuses au poste de Pivot en Algérie, avec un gabarit interresant, Hasnaoui Ratiba, expérimentée, qui n’a fait aucun stage, malgré sa forme, c »est un choix du staff, d’autant plus que lors des matchs amicaux, l’une des rares informations que nous avons pu avoir des matchs (joué au Portugal), la jeune Celia Zouaoui, pivot à Awzellaguen, n’a que très peu, très peu joué, pour laisser sa place à une ailière ou autre joueuse, et sur la liste, il est mentionnée que Leila Hadi, qui fait son retour après 4 ans d’absence, joue en tant que « Pivot ». D’autres joueuses ne sont pas là en raison de leurs vie privée également.

Concernant les séances de travail à Alger, le seul entraînement que nous avons vu reste une interrogation, peu de rythme, peu de motivation, de détermination, des exercices basiques…

On verra aussi avec plaisir les retour des anciennes du championnat d’Algérie, comme Tizi Nabila, l’enfant de Awzellaguen, qui joue en D1 à Brest et participe en ce moment à la coupe d’Europe avec son club, celui de Sihem Hemici, Amel Ait Ahmed qui a quitté El Biar pour rejoindre en France, à Saint Etienne, Nadjah Souli et Hemissi, ancienne du GSP, on découvrira d’autres filles comme Dounia Haouam (Alfortville N1), Merad Ines (Chambray D2) ou encore Nadia Benabdelhafid, gardienne qui évolue à Rennes , et on note l’absence de Nadia Bellakhdar, qui était présente au Mondial 2013 et CAN 201, joueuse de Noisy Le Grand) et aussi celui de Titou Souad (qui n’est pas dans le groupe, blessure? Choix du staf?)
On espère que l’amalgame va prendre, le temps d’une CAN, avant de, comme d’habitude, revoir disparaître l’EN pendant des mois ou des années, et laisser dans l’oubli les athlètes, qui ont besoin d’avoir une locomotive qui est l’équipe nationale pour avoir un objectif, un but, se motiver, êtres pris en considération, progresser, apprendre, etc…

image-0-02-05-36a1269ca2d6d

Au vu de la situation, citée plus haut, et du niveau de notre sport en général, du handball en particulier, surtout celui pratiqué par les Femmes, il nous est impossible de demander l’impossible aux Joueuses et au staff, on ne peut pas préparer une CAN avec 2 stages avec les joueuses locales et de l’extérieur, agrémentés par d’autres passés en Algérie, face à des équipes nettement mieux préparées sur tous les plans.

index

Les filles vont devoir se battre, avec hargne et avec leur coeur pour espérer faire un exploit, celui de faire une quatrième 1/2
final de suite après 2010, 2012 et 2014… 2014, à Alger, où la dernière apparition de notre EN féminine, avec des joueuses qui ont quitté le match de classement face a Congo en larmes, avec le sentiment d’avoir échoué quelques choses de grand… avec le sentiment d’avoir été laissé à l’abandon… pour se débrouiller seules…une phrase caractérise à merveille la situation, celle de Karim Achour, lors de la CAN 2014 à Alger :

« Je ne poursuivrai pas ma mission à la tête de l’équipe nationale, c’est une décision que j’ai prise depuis longtemps. J’ai constaté qu’il n’y aura pas de changement dans le handball algérien « , a déclaré Achour à la presse à l’issue de la rencontre.

« Ma décision est irrévocable quels que soient les responsables qui seront à la tête de la Fédération Algérienne de handball. Ca ne sert à rien de continuer à travailler dans des conditions pareilles, nous ne devons plus continuer à appliquer la politique de l’arbre qui cache la forêt »

IMG_0608-copie-660x330

La délégation partira en Angola ce Dimanche, après deux jours à Alger pour les dernières séances d’entraînements, les joueurs du du Zuzo-Guernane seront dans le Groupe B en compagnie de la Tunisie, qui malgré les absences n’aura aucun mal à venir à bout de notre équipe, le Congo, qui sera favori face à l’Algérie jouera la deuxième place du groupe et de la Guinée, équipe qui a débuté en 2013 et qui avait déjà posée des difficultés aux Algériennes lors de la CAN 2014 à Alger s’est renforcée, mais surtout, elles n’ont jamais arrêtés les stages en France contrairement à nous, elle peuvent créer une mauvaise surprises à notre équipe sur un match…ce qui au final, ne serait pas étonnant au vu du vide qui règne chez nous…

le Groupe A est composée de l’Angola, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, de la RD Congo et du Sénégal, les Vertes débuteront la CAN face au Congo le 29 Novembre à 16h.

A tout ce beau monde, nous disons Bonne Chance en Angola, nous serons comme toujours, de tout coeur avec nos EN, qui ne sont que les « Gladiateurs désarmés jetés dans l’arène… »
Djaffar M. Dzhand.net

Voici la liste des Athlètes et de l’encadrement publiée pat la FAHB :
22e Championnat d’Afrique des nations Dames
Luanda (Angola ), du 28 Novembre au 07 Décembre 2016
EFFECTIF OFFICIEL RETENU
1 – BENABDELHAFID NADIA Merignac HB/ D2-France 24 – 06 – 90 Gardienne de buts 1.65 m 68 kg
2 – BOUSSORA FATMA HBC El Biar 03 – 07 – 83 Gardienne de buts 1,75 m 80 kg
3 – DJORFI REKIA HHB Saida 26 – 11 – 96 Gardienne de buts 1,76 m 70 kg

4 – AIT AHMED FERIEL StEtienne (N1/France) 25 – 09 – 89 Ailière Gauche 1.82 m 86 kg
5 – AZZI SARAH US Akbou (Algérie) 28 – 12 – 97 Demi Centre 1,70 m 60 kg

7 – BENNABI SARAH BAYA GS Pétrolier 08 – 02 – 92 Ailière Gauche 1,70 m 60 kg
8 – BENAZIEZ AICHA GS Pétrolier 30 – 07 – 94 Arrière Gauche 1, 76 m 69 kg
9 – BELOUCHRANI FERIEL HBC El Biar 27 – 01 – 98 Arrière Droite 1,67 m 69 kg
10 – DJAYET AHLEM HBC El Biar 18 – 09 – 89 Ailière Gauche 1.65 m 65 kg
11 – FERRAOUN SOUAD HBC El Biar 08 – 12 – 93 Demi Centre 1, 65 m 68 kg
12 – HADI LEILA Yutz / D2 / /France 30 – 03 – 84 Pivot 1,72 m 78 kg
13 – HAIMER FATIHA GS Pétroliers 06 – 12 – 93 Demi Centre 1,67 m 63 kg
14 – HAOUAM DOUNIA Us Alfrotville / N1 / France 11 – 06 – 91 Arrière Gauche 1.67 m 70 kg
15 – HEMISSI SIHEM St Etienne /N1 /France 01 – 06 – 85 Arrière gauche 1.89 m 87 kg
16 – MERAD INES Chambray/ D2 / France 05 – 12 – 97 Arrière Gauche 1.65 m 68 kg
17 – TIZI NABILA Brest Bretagne LNH / France 20 – 03 – 84 Arrière Droite 1.85 m 87 kg
18 – ZOUAOUI SYLIA JS Awzellaguen 27 – 05 – 96 Pivot 1,75 m 80 kg

ENCADREMENT
M. ZUZO SEMIR Entraineur
M. GUERNANE ZOHEIR Entraineur
Mme. AKMOUCHE FARIFA Médecin
Mme SAIDANI HABIBA Kinésithérapeute
M. LOUKIT YOUCEF Responsable de la logistique

M. STAMBOULI AMRANE Chef délégation
M. HAMLAOUI A/RAHMANE Administrateur
M. BERRAHAL MOHAMED Observateur

Check Also

CAN 2018 : DZ-CAM 31-23, Une victoire bonne pour le moral

Pour la première fois depuis 2008, la CAN se joue en Afrique Sub-saharienne, après 2008 …