Home » Histoire et Légende » Aziz Derouaz, ou nul n’est prophète dans son pays

Aziz Derouaz, ou nul n’est prophète dans son pays

Personnage incontournable du sport et handball algérien, Mr Mohamed Aziz Derouaz revient sur la CAN 2014 et son parcours, en tant que joueur et sélectionneur, entretien que vous pouvez découvrir en audio en fin d’article.

En 2010, l’équipe de France de handball, rebaptisé « les Experts », après les « Barjots »des JO de Barcelone et Mondial 95 en Islande, ou les « Costauds de 2001 à 2008, remporte un triplé historique, J0 2008, Mondial 2009 et EURO 2010.

Jamais une nation n’avait fait un tel Grand Shelem, écrasant tout sur son passage, la furia française fut irrésistible, mais cela n’est pas tombé du ciel, quand l’Algérie était à son apogée, la France n’était qu’une nation de seconde zone au handball, et c’est suite à des grandes reformes, un grand chantier, et une inspiration tactique venue d’Algérie que la France est devenue ce qu’elle est aujourd’hui.

Le magazine HANDMAG est revenu sur cette belle histoire en 2010, en posant les questions à Claude Onesta, le sélectionneur français, et à Aziz Derouaz, ancien sélectionneur national des années 80, qui a reçu par la fédération internationale de handball la «médaille du mérite», pour «services extraordinaires rendus au Handball», avec la mise en place du système défensif «3-3», aussi connu sous le nom de «défense avancée» ou encore «défense algérienne».

Palmarès avec l’équipe nationale de Aziz Derouaz an tant que sélectionneur :

– Champion d’Afrique 1981
– Champion d’Afrique 1983
– Champion d’Afrique 1985
– Champion d’Afrique 1987
– Champion d’Afrique 1989

– Médaille d’Argent aux Jeux Méditerranéens en 1983 au Maroc
– Médaille d’Or aux Jeux Méditerranéens en 1987 en Syrie (victoire contre la France)

Participations aux Jeux Olympiques :

– 1980 Moscou
– 1984 Los Angeles
– 1988 Séoul

Participations championnat du monde (tous les 4 ans à l’époque)

– 1982 en Allemagne de l’Est
– 1986 en Suisse

DEROUAZ1 copie

Nous vous avons recopié les passages où l’Algérie et Aziz Derouaz sont concernés :

Lien de téléchargement du magazine ici : HM_120_RELECTURE_03_03_10_V03

Extrait de l’interview avec Claude Onesta :

Hand Mag. : Je vois des similitudes avec le travail de l’entraîneur algérien des années 80 duquel tu t’es peut-être inspiré?

Claude Onesta : Plus que la copie point par point du système défensif 3-3 il y a une démarche similaire. Les Algériens d’Aziz Derouaz ont proposé un engagement total dans un système adapté à leurs qualités et leurs défauts. Pousser l’adversaire à déjouer en l’entraînant dans des situations inhabituelles

IMG_2134

IMG_8615ok_m

LA PÉRIODE DORÉE DU HANDBALL ALGERIEN

Aziz DEROUAZ, justement, parlons-en. Il est resté à la tête de la sélection de 1980 à 1989, tirant le maximum des qualités de ses joueurs avec un jeu très vif en attaque et cette fameuse 3-3. Au passage il s’offre 5 titres de champion d’Afrique des nations avant de devenir Ministre des sports entre 1997 et 1999 ! Nous avons eu l’immense plaisir de le retrouver quelque part entre Alger et Tunis.

Hand Mag: Que penses-tu du triplé de l’équipe de France?

Aziz Derouaz: Tout d’abord je suis flatté que tu fasses ce parallèle. C’est historique. Je pense que, petit message à Claude, dix années de suprématie s’annoncent si cette équipe continue de travailler avec lucidité. La clé c’est un renouvellement partiel, permanent et progressif. Pour ne pas se retrouver dans la situation de la Suède devant un renouvellement massif et contraint.
Hand Mag : Peut-on voir une démarche similaire?

Aziz Derouaz : La nécessité de prendre des risques, créer les bases pour se rapprocher du plus haut niveau possible. Quel que puisse être le système, c’est l’animation et la philosophie défensive qui ont provoqué un bouleversement culturel. A terme, ça a contribué à rendre le handball plus attractif.
Aujourd’hui les pays méditerranéens dominent le monde avec un même morphotype, une même créativité défensive.

Hand Mag : Toi qui as connu la France en « troisième division mondiale », comment juges-tu cette évolution fulgurante?

Aziz Derouaz : La France a su se remettre en cause, en particulier après une défaite contre l’Algérie aux Jeux Méditerranéens. Il a fallu une révolution
pour parvenir au plus haut niveau et se mettre sérieusement au travail. Le volume d’entraînement a été significativement multiplié. Plus de moyens ont été donnés au niveau fédéral et dans les clubs. Les réformes fédérales sont allées encore plus loin que les politiques, le tout aboutissant à un système de formation très performant. Le système français a su prendre la relève de celui des pays de l’Est. Mais tout cela ne serait rien
sans la qualité des entraîneurs qui se sont succédé dans votre pays.

1465225_10153571673575495_1492676699_n

Hand Mag : Comment vois-tu l’avenir du handball algérien?

Aziz Derouaz : Sombre, je suis assez pessimiste. J’ai l’impression qu’on fait le chemin inverse en termes de volume et de qualité de travail. À la suite des acquis des années 80, aucune politique sérieuse de formation n’a été mise en place. Et c’est dommage car les talents individuels existent. Mais ne sont le fruit que de générations spontanées

Interview du magazine HANDMAG

NE TOMBONS PAS DANS LA CARICATURE MAIS …

Un peu gros d’opposer une rigueur scandinave et germanique à un génie latin ? Reconnaissons quand même
que les joueurs et entraîneurs français, de l’ex-Yougoslavie, Espagnols et Maghrébins ont beaucoup fait pour
notre sport. Et c’est vrai que la créativité défensive vient plus rarement du Nord!
Dans les années 80 on a vu émerger des réponses défensives à la domination soviétique de l’époque, en particulier
avec les Yougoslaves et les Algériens. La France a pris le relais, personne ne s’en plaindra. On peut même
mettre dans le même sac la 4-2 qui a permis à nos joueuses tricolores d’atteindre une inespérée finale mondiale.
En tout cas, après avoir « galéré » comme joueur face à la 3-3 algérienne et comme entraîneur face à Toulouse,
j’avais envie, à travers ce petit clin d’oeil, de rendre hommage à ces deux hommes. Allez, je me remets un
petit coup de Luis Mariano.

Interview faite par le magazine français HAND MAG en 2010.

Personnage incontournable du handball algérien et reconnu mondialement pour ses méthodes défensives dans les années, Mohamed Aziz Derouaz revient pour dzhand sur la victoire de l’équipe nationale lors de la CAN à la Salle Harcha, et sur son parcours, en tant que joueur et entraineur :

Djaffar, dzhand.net

Check Also

Mondial 1999 en Egypte, avec Djaffar Belhocine

A l’approche du championnat du monde de handball 2015 qui débutera le 15 Janvier prochain …