Home » Equipes Nationales » Avancez en arrière s’il vous plait…

Avancez en arrière s’il vous plait…

La dernière participation au mondial remonte à 1997, lors de cette édition l’EN termine 5ème de son groupe, et 19 sur 24, la Chine 22ème et le Brésil 23ème, soit, avant dernier au classement final.

Pour se qualifier au mondial, l’EN féminine l’avait fait en arrivant en finale de la CAN 1996 au Bénin, mais n’avait pas participé à l’édition 1998 en Afrique du Sud.

Mise à jour le 22 Décembre à 21h : L’équipe du Brésil devient championne du Monde en battant en finale la Serbie, le pays organisateur, 22 à 20. La fédération brésilienne de handball existe depuis 1979…

ce pays participe au mondial tous les deux ans depuis depuis 1995, chez les hommes comme chez les femmes, mais se retrouve sans concurrence forte en Amérique, mis à part l’Argentine chez les garçons.

Depuis, la vie a suivie sa route, et le Brésil, de nos jours, est 5ème du Mondial 2011 et 6ème des derniers J0, en se permettant le luxe de battre le pays hôte, la Serbie en 2013.

Si on s’en tient aux anciennes participations, les scores sont du même style, avec des gros écarts, 1 seule victoire, face à l’Uruguay en 97, et une défaite d’un but contre la Côte d’Ivoire, qui passera en 1/8eme de final à la place des Algériennes.

Entre un Brésil qui termine avant dernier (23/24) en 1997 et 5ème en 2011 (en attendant la suite du parcours de 2013, que s’est il passé, comment et pourquoi ce pays sans aucune tradition handball a pu en arriver là…? Est ce le fruit du hasard? Certainement pas, déjà fort d’une grande culture du sport collectif, au football, basket et volley ball, une nation où l’on voit énormément de gens jouer au Beach-Volley, Beach Socer, Beach Handball, faire du footing, de la « Capoeira » etc…pendant que chez nous, on se limite à taper dans le ballon au quartier, dans un shéma où tout le monde veut jouer attaquant…ce pays est monté en puissance en fil des années, avec une volonté politique dans la formation des jeunes talents, le sport scolaire, l’apport de techniciens étrangers etc…

Aujourd’hui, des Brésiliennes jouent dans les meilleurs clubs du monde, GYOR AUDI ETO (Hongrie), Hyppo (Autriche) etc…grâce à un travail de fond entamé il y a quelques années.

La Tunisie, notre voisin, nous a largement dépassée chez les hommes comme chez les filles, les Tunisiennes se classent à la 17ème place, en battant la Chine en finale du tournoi de classement 28 à 23, avec un rajeunissement d’effectif.

L’Algérie est un pays de handball, nous avons grandit avec ce sport, et nos différentes équipes nationales, dans les années 80 aux début 2000, aujourd’hui, nous ne pouvons que admettre que nous sommes devenus une toute petit nation dans cette discipline (et en sport en générale), mais le coup est dur, pour la petite ball, qui jadis, était la fierté de tout un pays et tout un peuple…

hyene-d-24

Malgré le constat, il est à constater que les scores étaient les mêmes lors de nos deux précédentes participations :

Résultats championnat du monde 1978 en Tchéquoslovaquie

Tchécoslovaquie – Algérie : 31-5
URSS – Algérie : 23-5
Pays-Bas – Algérie : 26-4

Résultats du Mondial 1997 en Allemagne :

Roumanie – Algérie : 44 – 23
Algérie – Corée du Sud : 16 – 35
Algérie – Côte d’Ivoire : 20 – 21
Uruguay – Algérie : 18 – 29
Hongrie – Algérie :28 – 13

Résultats championnat du monde 2013 en Serbie :

Brésil – Algérie : 36-20
Algérie – Serbie : 14-34
Danemark – Algérie : 38-20
Algérie – Chine : 25-27
Japon – Algérie : 32-23

Ce qui est sur, c’est la stabilité dans le résultat, et ce lors des trois époques, mais aujourd’hui, nous constatons à quel point nous sommes en retard par rapport autres pays, entre joueuses non formées pour staff et entraîneurs non formés et perdus sur le banc sans aucune solution à proposer dans les moments importants, sens du management, approche des athlètes, savoir trouver les mots pour motiver, rendre confiance, encourager, corriger…mais ce sont toujours les mêmes qui sont en place.

Les journalistes des autres pays, les sélectionneurs ou membres des staff es autres équipes, nous demandaient quelle était la place du handball en Algérie, les étaient surpris d’apprendre que c’est le sport numéro 2 après le foot, que nous avons une vrai tradition dans cette discipline…et nous n’avions rien à répondre quand certains nous demandaient pourquoi nous avions plusieurs marques différentes comme équipementier…no comment…

Sommes nous condamnés à la souffrance depuis les tribunes et devants nos postes de télévisions? La médiocrité elle est obligatoire pour l’Algérie?

Est ce que les différents acteurs du sport et de la discipline ont la conscience tranquille? Beaucoup ont fait preuve de fermeté, d’acharnement à plusieurs reprises dont lors de la croisade du Président de l’IHF contre la FAHB en Mars 2013, des gens se sont battus pour le « bien du handball », c’était le discours de l’époque des gens qui retournent de veste aussi vite que le vent…qu’on ils fait de cette discipline, même si le mal est ancrée, bien plus ancien, l’histoire retiendra ceux qui ont saboté le handball…et qui envoient nos sélections se faire humilier devant les caméras du monde entier…l’excuse du moment « on est débordés par l’organisation de la CAN 2014… »…le pire est à venir…pauvre Algérie…

Difficile de trouver motif d’espoir, dans un pays où l’on jette l’argent par les fenêtres, en invitant des stars internationales pour des opérations de communications, avec des gens qui se battent pour leur intérêt personnel, en changeant de veste et de discours si ils n’ont pas eu une part du gateau, pret à toutes les courbettes et travaille de « serpilerros » pour rester en place ou revenir, et devenir le pire des diablotins si ca ne marche pas pour sa poire…capable de dire une chose et son contraire en un temps record pour une miette…même si il faut vendre tout son village en échange…

La mentalité de la médiocrité, du parasitisme, de la clochardisation intellectuelle s’est bien installée, et pour une durée indéterminée…pour le plus grand bonheur de tous…sans que personne ne s’en inquiète…

Tout va pour le football, et pour l’équipe nationale composée de joueurs nés et formés à l’étranger, la facilité, on dort pendant que les autres travaillent, et on récupèrent les joueurs dont ils ne veulent pas…ca sera hélas la voie que suivra probablement le handball dans quelques temps…

Le manque de travail et de formation pousse le staff de l’EN Masculine à devoir rappelé les anciens comme Tahar Labane et Hichem Boudrali, pas de relève…la faute à qui…? Pendant que des clubs « invités » à jouer en D1, parmi les 29 clubs de l’élite, se payent des joueurs à forts prix venant des quatre coins du pays, pour rien…au lieu d’investir dans la formation des jeunes…

L’hymne officiel :

http://www.youtube.com/watch?v=DyP9ZzKklmU

Toute cette génération, femme et homme, a été sacrifié, gâché, abandonné, si on ne travaille pas aujourd’hui avec des U-14/U-16/U-18/U-20 et U-15/U-17/U-19 et U-21…on sera rattrapé et voir dépassé par des autres nations du continent…pour espérer avoir une génération potable dans 4 ans minimum, il faut bosser dés maintenant…renouveler les entraineurs et techniciens etc…etc…bref, tout revoir…

On est passé d’un championnat à 14 à 16 à 20, puis tentative à 24, pour revenir à 14, pour rebondir à 29 !! Pour les filles, on parle d’un championnat de 14 à 16…on est plus à ca près…il y a de la marge avant d’atteindre 29 équipes…

N’oublions pas que nous sommes dans le pays des « 40 Millions d’innocents »…

Djaffar, dzhand.net

Check Also

CAN 2018 : DZ-CAM 31-23, Une victoire bonne pour le moral

Pour la première fois depuis 2008, la CAN se joue en Afrique Sub-saharienne, après 2008 …

  • kam

    tout est bien dit et bien résumé mais pour quoi attendre la catastrophe pour parler des dégâts, alors que la tempête était prévisible bien avant? pourquoi n’avoir pas signalé la médiocrité du staff technique quand il a été remis en place?

    • Djaffar

      C’est surtout un système qui est visé, le staff en lui même, ne sera que le « bouc émissaire », et on ceux qui dirigent s’en débarrasseront histoire de…car i faut un coupable, mais là, il y a des « des coupables »…un seule pion parmi le lot de « coupable » sera sacrifié…

  • gasper

    Je pense que ça va être compliqué de former des générations meilleurs !
    Un chat n’engendre que des chats….jamais de lions.

    Je déteste les hyènes

  • observateur

    C’est une analyse de qualité et j’apprécie la pertinence de vos arguments. Je la complèterai par quelques citations qui je pense correspondent malheureusement à l’Algérie…

    « Les imbéciles ne comprennent pas par la parole mais uniquement par le malheur » proverbe japonais

    « Il faut se méfier quand il y a pire car mal devient bien » proverbe suédois. Cette phrase peut anticiper certaines excuses qui seront données comme par exemple : au moins, nous nous sommes qualifiés pour le mondial contrairement à d’autres…

    « Ceux qui ne veulent pas de la vérité trouvent des excuses »

    « L’expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs » Oscar wilde. Nous ne somme peut être pas encore assez expérimentés alors…

    « Certains jouent aux echecs, d’autres les collectionnent »… Notre collection est bien fournie…

    Bref, il n’y aura pas assez de mots pour exprimer cette frustration, et cette situation. Si ça continue, les Iles Cook seront plus fortes que nous….

    • Brahim

      Well said! bravo

  • Abdou

    On peut toujours rappeller LAMDJADANI ,les championnats d’Afrique seront l’apothéose de notre médiocrité chez nous,enfin chez eux vu leur conception de la performance le monde la bien vu sur tout les blogs quand DAOUD AMIROUCHE pseudo entraîneur des gardiens de buts sans formation parle au téléphone en plein 1/8 de finale des championnats du monde contre la France pendant 35 mn et il ose accuse les joueurs évoluants à l’étranger de fils de harkis.

  • Abdou

    Comment on dit déjà maalich khelih taouaana