Home » Equipes Nationales » Equipe Nationale A féminine » Stage de Slovénie et Croatie de l’EN annulé

Stage de Slovénie et Croatie de l’EN annulé

L’équipe nationale devait se rendre en Slovénie et en Croatie du 25 Aout au 5 Septembre…mais ce stage est annulé…à quelques mois de la CAN 2014 en Algérie…

Cela s’apparente de plus en plus au grand jour, la CAN 2014 semble être un cadeau empoisonné…et encore plus avec cette situation, depuis plusieurs années, le sport et le handball algérien est à l’agonie, mais que dire, depuis deux ans, une crise secoue la discipline, avec un championnat qui devait passer à 24 clubs pour l’élite (pour repasser à 28 aujourd’hui…), 32 en Division 2…et tout le reste de l’Algérie en D3…soit en région…mais après la décision du TAS de Lausanne après ce celui ci fut saisi par les clubs contestataires de l’époque, toutes les décisions prises par la FAHB ont été annulé.

Après les élections du 14 Mars 2013, le Président de l’IHF, l’Egyptien Hassan Mustapha a jugé bon de s’ingérer dans les affaires de notre pays, en décidant pour son intérêt qui doit être à la tête de la FAHB, suite à une lettre signée d’Alger pour faire part « d’irrégularité » dans les élections, qui avaient été jugé « très bonne » par le commissaire de la CAHB dépêché pour l’occasion.

Ceci étant, tout les coups étaient permis pour se payer la tête de Aziz Derouaz, Président légitime du 14 Mas 2013, chose faite quand trois mois plus tard, le MJS destitue Mr Derouaz de son poste de Président de FAHB.

Un acharnement sans nom à l’encontre de l’ancien sélectionneur national et ancien ministre de la jeunesse et des sports, comment cela est il possible dans un pays qui se respecte. Certaines personnes au Comité Olympique Algérien, du MJS, de gens du handball, dont des opportunistes et « retourneurs » de vestes et le « Pharaon » de l’IHF peuvent trinquer…mission accomplie

Bien sur, tout ce cinéma a été fait pour le seul bien du handball algérien d’après leurs dires…(oui, riez, c’est tout ce qu’il nous reste)…

En trois mois, un DTN a été nommé après une absence de 4 années, le championnat a repris rapidement, une sélection A’ a vu le jour, les U-21 ans se sont regroupés à multiples reprises, une sélection nationale U-17 revoit le jour après 10 ans etc…même si tout n’était pas parfait, un engouement pour la discipline semblait renaitre…mais voilà que tout a été brisé, la suite n’est que désolation…il suffit de voir aujourd’hui où en est notre équipe nationale…via les articles de la presse nationale et l’APS.

Merci aux personnes responsable de ce massacre…le cauchemar continue…

Djaffar, dzhand.net

__________________________________________________________________________________________

1er article via le soir d’Algérie :

Le Soir d’Alérie, Sports : La FAHB avance des raisons de difficultés organisationnelles

Devant rallier dès dimanche dernier la Slovénie pour un stage précompétitif, notre équipe nationale messieurs est contrainte de rester en Algérie. Ces regroupements, qui figuraient au programme de la Direction technique nationale (DTN), sont intervenus «dans une période marquée par la fin de mission de la cellule transitoire de gestion des affaires de la FAHB et l’organisation de l’assemblée générale élective» de l’instance fédérale, a expliqué le nouveau président de la fédération, Saïd Bouamra. «Malgré tous les efforts consentis et la volonté des responsables de la FAHB, ce déplacement n’a pu être finalisé. Cependant, le programme de préparation de l’équipe nationale messieurs ainsi que ceux des autres équipes nationales sont toujours maintenus», a-t-il conclu. Pour rappel, la FAHB a été secouée par une crise qui a duré plus de deux ans et n’a connu son dénouement que le 17 août dernier avec l’élection de Saïd Bouamra à la tête de l’instance fédérale. Cette situation a emmené aussi la FAHB à retirer ses sélections féminines (cadettes et juniors) des 8e et 19e championnats d’Afrique des nations à Oyo (Congo-Brazzaville). L’équipe nationale (messieurs), sous la houlette de l’entraîneur intérimaire Rabah Gherbi, prépare les prochaines échéances, notamment la Coupe d’Afrique des nations-2014 qui aura lieu en janvier en Algérie.

 

SPORT

(APS) jeudi 29 août 2013 11 : 54

Handball (messieurs) :

l’annulation des stages à l’étranger pénalisante pour certains joueurs

ALGER – L’entraîneur « intérimaire » de la sélection algérienne de handball (messieurs), Rabah Gherbi, a regretté l’annulation des deux stages en Slovénie et Croatie, prévus du 25 août au 5 septembre, ce qui représente un « manque à gagner » en terme de compétition pour certains joueurs à court physiquement.

« C’est vraiment embêtant que ces stages aient été annulés. Nous avions quatre matches au programme et ce n’est pas facile de trouver des équipes qui sont championnes dans leurs pays, comme nous l’avions fait. Cela représente un manque à gagner pour certains joueurs en manque de compétition« , a déclaré Rabah Gherbi à l’APS.

Le technicien algérien a expliqué que ce programme avait été établi sur la base de la date du début du championnat d’Algérie, le 14 septembre prochain puis de la date IHF fin octobre, ajoutant que ce n’était pas possible de remplacer maintenant les stages de Slovénie et de Croatie par d’autres regroupements en Algérie, surtout avec le début prochainement des championnats européens.

« Il y a eu un problème d’organisation qui n’avait pas lieu d’être. Ce qui me fait le plus mal dans cette histoire c’est qu’on a perdu nos relations avec la fédération slovène, avec laquelle nous étions en collaboration pour organiser un tournoi international à Alger le 1er novembre, histoire d’habituer les joueurs à évoluer devant le public algérien en prévision de la coupe d’Afrique des nations 2014 (CAN-2014) en Algérie. Malheureusement, tout ça est tombé à l’eau« , a-t-il regretté.

La Fédération algérienne de handball (FAHB) a été secouée par une crise qui a duré plus de deux ans et n’a connu son dénouement que le 17 août dernier avec l’élection de Saïd Bouamra à la tête de l’instance fédérale. Cette situation s’est répercutée négativement sur la petite balle algérienne dont le championnat a été fortement perturbé.

L’ex-international algérien a reconnu que la préparation des « Verts » à la CAN était dans le flou et qu’il était impossible de savoir quand le prochain regroupement de l’équipe nationale sera organisé.

« Je ne sais pas si la fédération va arrêter le championnat pendant une semaine pour disputer des matches amicaux, c’est ce dont nous avons besoin car nous sommes compétitifs », a ajouté Gherbi en déplorant que « certains n’aient pas encore compris que la coupe d’Afrique aura lieu en 2014, mais en janvier et non pas en décembre« .

Interrogé sur les dernières critiques du président du GS Pétroliers, Djaffar Belhocine, qui a refusé de laisser partir ses joueurs aux derniers stages de l’équipe nationale en raison du caractère « intérimaire » de la mission de Rabah Gherbi, le sélectionneur national a dit ne pas vouloir entrer dans une « polémique stérile ».

« Dans la vie tout le monde est intérimaire. J’étais l’adjoint de l’ex-sélectionneur Salah Bouchekriou et quand ce dernier est parti, on m’a confié la tâche de diriger la sélection. L’équipe est reconnue, l’ancien président de la cellule de gestion transitoire de la FAHB, Rabah Bouarifi, est venu nous voir, le nouveau président de la fédération, Saïd Bouamra est au courant de notre mission et tout ça s’est fait avec l’aval de la tutelle« , a expliqué l’ancien joueur de Montpellier.

« J’ai fait ce que j’avais à faire en mon âme et conscience, j’ai la conscience tranquille. J’ai voulu rattraper le retard qu’on accuse sur nos voisins tunisiens et égyptiens en prévision de la coupe d’Afrique. Le travail d’une année je voulais le faire en six mois, malheureusement ça n’a pas été possible« , a-t-il regretté.

A la fin, le patron du Sept national, vice-champion d’Afrique, a affirmé qu’il comptait sur le public algérien pour « faire une belle prestation en janvier prochain et pourquoi pas être champion ». « Mais il faut se donner les moyens. Si tu te prépares, tu gagnes, si ce n’est pas le cas, tu prends une raclée. C’est ça le haut niveau », a-t-il conclu.

Check Also

CAN 2016 : La liste des Algériennes retenues pour l’Angola

Après un stage en France, où hélas, il nous a été très difficile d’avoir des …