Home » Non classé » Salah Bouchekriou à l’Expression

Le sélectionneur national revient sur la participation Algérienne et sur le mondial en général.

Salah Bouchekriou à l’Expression

Le sélectionneur national revient sur la participation Algérienne et sur le mondial en général.



L’Expression: Avec du recul, comment analysez-vous les prestations de notre Equipe nationale dans ce Mondial 2011 en Suède?
Salah Bouchekriou: Je pense que nous avons raté la qualification au premier tour lors de notre premier match. On a tout fait pour gagner ce premier match, mais quand on rate plusieurs occasions en face-à-face et par des tirs en bonne position, on ne pouvait le remporter. Ce qui explique tous les regrets alors que ce match était à notre portée. En tout cas, et malgré la défaite, j’estime qu’on a effectué une honorable participation dans ce Mondial. On a des regrets par rapport aux joueurs blessés qui pouvaient bien aider l’équipe en attaque. Et là, je pense à Chahbour et Berriah qui ont fourni de gros efforts, mais qui ont été malheureusement blessés au moment où on avait le plus besoin d’eux.
Contre la Croatie et le Danemark, on n’avait aucune chance de gagner, mais on a tout de même prouvé qu’on peut rivaliser avec les meilleures équipes du monde.
On a gagné contre la Roumanie grâce à l’apport important de notre gardien de but. Mais, on n’a pas été bien contre l’Australie malgré la victoire. Il est vrai en résumé, que même si je garde bien des regrets dans ce Mondial, je suis tout de même satisfait de notre honorable participation.

Quels sont les points positifs que vous avez relevés durant ce Mondial?
La plus grande satisfaction et le point le plus positif est de constater qu’on est la 2e meilleure défense du premier tour derrière la France. Et il faut surtout savoir qu’on a eu des matchs beaucoup plus difficiles que ceux disputés par la France. Et malgré ce fait, on possède la meilleure défense de ce tournoi à l’issue du premier tour. C’est une performance historique pour nous d’autant qu’il n’y a que 5 mois que les jeunes ont été mis dans le bain. Effectuer des matchs de la dimension du Danemark et de la Croatie avec ces jeunes et leur rendement, il y a matière à tirer des conclusions positives. Ces jeunes ont démontré de grandes qualités et surtout possédent une marge de progression extraordinaire à l’avenir.

Et quels sont les points négatifs?
Je ne dirai pas «négatifs», mais que cela donne matière à réflexion de constater que des joueurs veulent arrêter leur carrière alors qu’ils ont encore des possibilités de jouer grâce à leur expérience et leur savoir-faire. Dès qu’on atteint un certain niveau, on parle de stopper sa carrière alors qu’en réalité, c’est le rendement qui détermine la poursuite ou non de sa carrière. Quand je vois un Hammad qui arrête la compétition alors qu’il possède encore un bon rendement, il est évident que je fais ce constat. On ne peut pas obliger quelqu’un à revenir sur le terrain alors que lui a décidé le contraire.

Quel est le prochain objectif des Verts?
Avec des jeunes de la trempe de ceux qui ont participé à ce Mondial et l’apport des joueurs blessés dont on attend le retour, on pense surtout à la prochaine Coupe d’Afrique des nations prévue au Maroc en 2012. Les joueurs ont pris confiance et on est donc bien capable de faire quelque chose dans cette compétition.

Quel serait donc le programme de l’Equipe nationale jusque-là?
Eh bien, on vient juste de terminer le Mondial et on n’a pas encore tracé le programme. Il ne faut pas oublier qu’il faut surtout voir le travail dans les clubs. C’est très important. Il faut un championnat dont le niveau soit élevé. Il faut voir les équipes telles que la France ou le Danemark, par exemple, qui utilisent des joueurs de leur championnat dont le niveau est très élevé. En Equipe nationale, on doit juste travailler les aspects tactiques avec les joueurs et non pas leur apprendre comment tirer, etc.

On espère justement, après ce parcours honorable des Verts dans ce Mondial, que les responsables de la petite balle penseront à plus d’ambitions.
Ecoutez, à titre d’exemple, ce qui irrite un peu et c’est un constat personnel bien amer, c’est quand on se retrouve dans un Mondial comme celui de la Suède et qu’aucun journaliste algérien n’est présent, il y a matière à se poser des questions. Le Bahrein, le Qatar par exemple se retrouvent avec une armada de journalistes. En conférence de presse, on n’a pas cessé de nous demander où sont les journalistes algériens?
Cela prouve au moins une chose: qu’on ne donne pas beaucoup d’importance à l’Equipe nationale de handball et donc à la discipline d’une manière générale. En tout cas, pour nous, l’essentiel, est qu’on a honorablement défendu les couleurs de notre pays en terre suédoise et on a laissé de très bonnes impressions, aussi bien dans et en dehors des terrains.

Que pensez-vous de la victoire finale de la France et surtout de cette finale France-Danemark?
C’est un match qui a opposé les deux meilleures équipes du tournoi. Le Danemark a été invaincu en arrachant 8 matchs sur 8 alors que la France a comptabilisé 7 victoires et un match nul. Je pense qu’en première mi-temps, le gardien de but danois n’était pas bien.
Par contre, il est revenu en seconde mi-temps et il a été bon vers la fin du match. La preuve, les Danois sont bien revenus également dans le jeu ayant même égalisé pour disputer les prolongations. Je pense qu’ils ont perdu à cause des erreurs techniques qu’ils ont commises. Se sont des erreurs techniques à ne pas commettre dans ce genre de compétition. C’est donc l’expérience qui a fait la différence.
Les Danois ont surtout basé leur jeu sur leur excellent Svan Hansen à gauche, mais qui n’avait pas eu le soutien de son compatriote à droite. Et puis, il ne faut pas oublier qu’avec un joueur tel que Karatic qui marque quand il faut et un Guigou des grands jours, la France mérite bien ce titre.

Un mot sur l’Espagne qui arrache la 3e place de ce Mondial devant le pays organisateur, la Suède.
Je pense que le gardien de but espagnol ne devait pas sortir lors des demi-finales. Car cela aurait changé le cours du jeu. D’ailleurs, il avait fait une excellente 2e mi-temps face au Danemark. Et l’Espagne a donc prouvé qu’elle est une équipe très forte sur tous les plans d’ailleurs, elle aurait bien pu être finaliste, sans surprise. C’est une équipe avec laquelle il faudrait bien compter à l’avenir.

Et qu’en dites-vous des prestations des représentants arabes et africains, l’Algérie, la Tunisie, l’Egypte?
Le fait que les trois équipes ont été éliminées au premier tour, veut dire qu’il y a baisse de régime. Et puis, il ne faut pas oublier que les trois équipes étaient dans des groupes vraiment difficiles. De plus, la Tunisie a été affectée par ce qui s’est passé chez elle. Quant à l’Egypte, je pense qu’il y a une certaine baisse de son régime. Par contre, nous, les Algériens, si tous nos joueurs étaient à notre dispositions, on aurait bien pu passer ce premier tour…

Interview réalisée par Said MEKKI, l’expression.dz

Check Also

Mondial U- 19 : Les Verts se préparent à Alger

En toute logique, l’attention est portée vers les U-21 qui seront engagés dés le 18 …