Home » Non classé » Salah Bouchekriou au soir d’Algérie

Salah Bouchekriou au soir d’Algérie

«Nous devons jouer notre jeu»

Le Soir d’Algérie : Peut-on avoir un petit bilan de la première phase ?
Bouchekriou Salah :
Je pense que le bilan est satisfaisant puisque nous avons gagné nos trois rencontres avec des écarts assez conséquents. Lors de ces sorties, il y avait le sérieux des joueurs qui ont bien évolué en défense. J’ai remarqué une certaine précipitation dans les débuts de matche. C’es tout à fait normal car ce sont les premières rencontres.
Et le niveau technique ?

Pour parler du niveau technique, après les trois matches, je pense que nous sommes capables d’aller plus loin et c’est notre objectif. Nous espérons avoir la même motivation et un meilleur engagement pour réaliser de bons résultats. Ces deux jours de repos ne vont pas influer sur le rythme des joueurs. D’ailleurs, nous en avons profité pour nous entraîner ce matin. Demain, nous élèverons le rythme des entraînements lors de la matinée (ndlr : l’entretien a été réalisé dimanche).
Comment analysez-vous les jeux angolais et tunisien ?

Nous observerons les formations angolaise et tunisienne qui se rencontreront avant. Auparavant, nous avons analysé le jeu angolais. Ils ont des joueurs de grande taille et ils sont excellents techniquement. En défense, ils évoluent en 5-1, coupant la balle du demi-centre tout en surveillant le jeu des arrières. Comme nous gérons la compétition match par match, le moment n’est pas encore venu pour superviser la Tunisie. Nous nous concentrons sur la formation angolaise.
Comment est l’effectif algérien ?

Les joueurs sont dans de bonnes conditions physiques, à part Berriah qui a une petite blessure, tout comme Soudani qui souffre d’un problème aux adducteurs et j’espère les récupérer avant le match contre l’Angola. Mais cette donne ne diminuera en rien la détermination affichée par l e s joueurs. En effet, elle ne baissera pas malgré la volonté des Angolais de faire d’une pierre, deux coups : vaincre et prendre une option pour les demi-finales dans un tout matérialisé par une revanche suite à leur défaite, chez eux, en 2008 lors de la précédente édition, ratant par la même la qualification au Mondial 2008 en Croatie.
Il n’y a pas de crainte du côté de l’arbitrage ?
Il faut faire avec. Si nous sommes capables de gagner contre l’Angola, il faut être supérieur à cet arbitrage et contre tous les autres aspects. S’il des problèmes se posent, il faudra rester calmes et jouer notre handball.

Propos recueillis par Ouahid Karimi, le soir d’Algérie

Check Also

Mondial U- 19 : Les Verts se préparent à Alger

En toute logique, l’attention est portée vers les U-21 qui seront engagés dés le 18 …