Home » Non classé » Président de la FAHB, mr Djaffar Ait Mouloud

Photo final de coupe d'Algérie 2009, dzhand.net

Président de la FAHB, mr Djaffar Ait Mouloud

Photo final de coupe d’Algérie 2009, dzhand.net

«La délégation est en sécurité»

Quelques jours après l’arrivée de la délégation sportive algérienne au Caire, Aït Mouloud Djafar, président de la Fédération algérienne de handball (FAHB) revient sur les péripéties de l’accueil et les conditions de séjour dans cette ville. Lecture.

Le Soir d’Algérie : Comment avez-vous apprécié l’accueil à l’aéroport du Caire ?
Aït Mouloud Djafar :
Nous nous attendions à un accueil chaleureux. Effectivement, il l’a été très chaleureux et je peux le qualifier de «présidentiel» puisque tout a été mis en œuvre pour que notre séjour soit d’une qualité exceptionnelle.

Et la suite du séjour ?

Comme vous pouvez le constater de visu, tout a été planifié pour que la délégation algérienne soit dans de bonnes conditions d’hébergement pour les membres de la délégation et aussi d’entraînement pour les athlètes. Même sur le plan sécuritaire, nous constatons que les membres de la délégation sont bien encadrés. Nous sommes à la quatrième journée et tout se passe bien. Nous souhaitons que ce comportement des Egyptiens aille jusqu’à la fin de notre séjour.

Jusqu’à présent, y a-t-il eu des contacts directs avec la population égyptienne ?

Pour le moment, il n’y en a pas eu. C’est une chose qui ne se fera pas dans la mesure où nous devons prendre nos précautions.

Passons au jeu des équipes algériennes. Comment l’avez-vous trouvé ?

Concernant le comportement des équipes algériennes, ce qu’il y avait de bien, c’est cette concentration des joueurs, ce qui leur a permis de s’imposer par deux fois. Quant à nos filles, je dirais qu’elles forment un ensemble, le plus jeune de ce tournoi. Je suis sûr qu’elles progresseront et il faudra leur faire confiance et les laisser travailler.

Donc, il y a une confiance pour l’avenir ?

Bien sûr qu’il existe la confiance en cette jeune formation. Il faudrait qu’elle ait beaucoup de compétitions de ce genre pour élever son niveau et s’aguerrir dans le jeu.

Revenons à votre réunion à huis clos, avec Aremou et Fehmi, patrons respectifs de la CAHB et de la FEHB. Quel a été le contenu de cette réunion ?

Effectivement, juste avant la conférence de presse, je me suis entretenu avec Mansourou Aremou, le président de la Confédération africaine de handball et Heddy Fehmi, le patron de la Fédération égyptienne de handball. Nous avons abordé beaucoup de sujets allant des conditions de séjour de notre délégation et de sa sécurité à la vision future de cette discipline en passant par cette compétition.

Concernant l’aspect sponsoring, peut-on être éclairés à ce sujet ?

Il y a longtemps que nos équipes nationales n’ont pas joué avec des sponsors. C’est avec plaisir de remarquer que des sponsors soutiennent nos équipes nationales. C’est une bonne chose que des sponsors s’investissent maintenant dans le handball. Je profite de cette occasion pour les remercier même s’il n’y a que la marque Nedjma qui reste sur les tenues après que le sponsor Chourouk eut été enlevé des maillots.

Justement, que s’est-il passé pour le supprimer ?

La suppression du logo de ce quotidien a été faite pour d’autres considérations. Je profite de cette occasion pour remercier nos amis de ce quotidien qui ont voulu accompagner nos équipes nationales et tout le programme de la FAHB pour une durée d’une année avec la possibilité de prolonger la convention. Incha Allah, ils s’investiront davantage à l’avenir. La petite balle en a vraiment besoin de ce soutien.

Propos recueillis par O. K.

Source : le Soir d’Algérie

Check Also

Mondial U- 19 : Les Verts se préparent à Alger

En toute logique, l’attention est portée vers les U-21 qui seront engagés dés le 18 …