Home » Non classé » Interview Omar Benali, Istres Ouest Handball

Itw Benali Omar

DZhand.net : Bonjour à tous, aujourd’hui DZHAND.net a rendez vous avec Omar Benali un pensionnaire de la première division Française, tu vas te présenter auprès du public algérien qui ne te connais pas encore :  

Omar Benali : Bonjour, je suis Omar Benali, j’ai 25, j’ai commencé le hand à l’âge de 9 ans à Franconville dans le Val-d’Oise jusqu’à l’âge de 20 ans, pour ensuite intégrer Conflans en Division 2 pendant 4 ans.

Interview Omar Benali, Istres Ouest Handball

Itw Benali Omar

DZhand.net : Bonjour à tous, aujourd’hui DZHAND.net a rendez vous avec Omar Benali un pensionnaire de la première division Française, tu vas te présenter auprès du public algérien qui ne te connais pas encore :  

Omar Benali : Bonjour, je suis Omar Benali, j’ai 25, j’ai commencé le hand à l’âge de 9 ans à Franconville dans le Val-d’Oise jusqu’à l’âge de 20 ans, pour ensuite intégrer Conflans en Division 2 pendant 4 ans.

 

Ca c’est bien passé, j’ai appris le haut niveau dans le tas, avec de bons joueurs autour de moi, ca m’a permis d’acquérir de l’expérience et de me faire un nom en D2, et la quatrième année, le club est descendu, je ne voulais pas quitter la région Parisienne car j’ai eu des contacts en Province, je n’ai pas voulu m’éloigner de ma famille et de chez moi, j’ai donc joué en Nationale 1 à Sannois-St Gratien près de chez moi.

Ca c’est bien passé, j’ai fini dans les 10 meilleurs buteurs du championnat, en fin de saison j’ai eu des contacts pour jouer en Division 2 et Division 1.

Le challenge de Istres m’a plu, j’ai eu l’entraineur au téléphone, le feeling est bien passé, il y’avait quelque chose à faire, donc j’étais prêt à partir et à acquérir de l’expérience pour jouer en D1.

Après la préparation, je me suis blessé à l’épaule, j’ai donc loupé les 4 premières journées de championnat,  j’ai repris en Octobre, le début n’a pas été fantastique car on était en bas de tableau, mais on a commencé à gagner petit à petit, remonter au classement, aujourd’hui nous sommes à la 8ème place, c’est intéressant pour le club, nous et les supporters.

Après la préparation, je me suis blessé à l’épaule, j’ai donc loupé les 4 premières journées de championnat,  j’ai repris en Octobre, le début n’a pas été fantastique car on était en bas de tableau, mais on a commencé à gagner petit à petit, remonter au classement, aujourd’hui nous sommes à la 8ème place, c’est intéressant pour le club, nous et les supporters.

Pour moi, ça se passe bien, j’ai plus de temps de jeux, l’entraineur me fait plus confiance,  et là je me sens bien apporter ma pierre à l’édifice.

 
DZhand.net : Pour revenir à ton parcours en 2ème division, tu as fini dans les 10 meilleurs buteurs, c’est plutôt rare pour un ailier droit.

O.B. : Tout à fait, on était parmi les 10 meilleurs buteurs 2ailiers, le handball, c’est plus les arrieres qui marquent, mais on était plus centré sur les contres attaques, penalty, tir à l’aile, finition, ca c’est bien passé, donc, c’est que du bonus. 

DZhand.net : Tant mieux pour toi Omar, maintenant, après ton passage en D1, tu attends je suppose une sélection en équipe d’Algérie ?

O.B. : Tout à fait, j’ai attendu quelques années, j’attends toujours, j’aurais aimé porter le maillot de l’Algérie.

Lors de ma deuxième année en D2,  j’avais un ami que je côtoyais sur les parquets, Salim Nedjel… 

DZhand.net : Salim Nedjel, un ancien international Algérien, qui a disputé de nombreuses Coupes du monde avec l’Algérie bien sûr, il a participé à la fameuse victoire contre le Danemark au mondial 95, c’était la grande époque du handball Algérien, c’était une petite parenthèse (rire)

O.B. : Voila tout à fait, donc je l’avais souvent au téléphone, il me parlait souvent de l’EN, il me disait qu’il allait me contacter, qu’il cherchait des ailiers droit etc. J’ai toujours attendu ce coup de fil de la FAHB, mais en vain…mais bon, je ne perds pas espoir, car là je me fais plus montrer au niveau de la division 1, on va dire que c’est un peu plus regardé, en attendant un petit signe du sélectionneur, ou de me donner une convocation pour un stage pour pouvoir montrer ce que je sais faire et ce que je peux faire.

DZhand.net : Dans un peu plus d’un mois aura lieu le Mondial 2009 en Croatie, et juste avant le fameux tournoi de Paris-Bercy où l’Algérie est invitée, donc le message est lancé Omar ?

O.B. : Oui, j’aurais aimé participer à ces matchs là, mais bon, je sais qu’il y ’en aura encore d’autres, je n’ai que 25 ans, je me dis que si je continue comme ça, j’aurais des belles heures devant moi.

DZhand.net : Nous l’espérons pour toi Omar. On va te souhaiter bon match, car ce soir tu affrontes le Paris Handball.

O.B. : Oui, match décisif, car on est a égalité de points avec Paris, si on gagne chez eux, ça nous fait passer devant, ca nous donnera du moral.

DZhand.net : Il y’aura en face de toi Belgacem Filah, qui revient d’une longue blessure, un petit message pour Belgacem ?


O.B.
 : Oui, ce qui est bien, c’est qu’il s’est accroché durant tout ces mois entre sa blessure et sa rééducation, je pense que c’est un bon joueur qui a apporté, qui apporte et qui apportera encore à l’équipe nationale. Ce soir, le but est de gagner, on se dira bonjour avant le match, pendant la rencontre on sera adversaire et après le match on se redira au revoir tout simplement.

DZhand.net  :  Très bien Omar, on te remercie pour ton hospitalité, et on te souhaite donc encore une fois un bon match ce soir, et une bonne continuation avec Istres, et on l’espères pour toi une convocation en équipe national d’Algérie.

Check Also

Mondial U- 19 : Les Verts se préparent à Alger

En toute logique, l’attention est portée vers les U-21 qui seront engagés dés le 18 …